NOUVELLES

Euro-2012 - Italie - Prandelli: "Un match très intense"

10/06/2012 04:30 EDT | Actualisé 10/08/2012 05:12 EDT

Le sélectionneur de l'Italie Cesare Prandelli s'est dit très satisfait du nul (1-1) des Azzurri, dimanche lors du premier match du groupe C de l'Euro-2012, face à l'Espagne tenante du titre, regrettant simplement que son équipe ait relâché son étreinte au moment de l'égalisation des Espagnols.

Q: Que retenez-vous de ce match?

R: "Cela a été un match très intense. Dans l'ensemble, nous avons fait un très bon match, contre les champions du monde. C'est un bon résultat, dans la mesure où nous jouions en quelque sorte "à l'extérieur". Nous avons tenté de mettre la pression sur les Espagnols et pendant 60 minutes, nous avons joué non pas avec cinq mais avec trois défenseurs. Quand nous étions en possession du ballon, nous en faisions bon usage. Ce qui me laisse insatisfait, c'est la rapidité avec laquelle ils égalisent. Peut-être aurions nous dû continuer à contrôler davantage le match à ce moment-là."

Q: La décision de l'Espagne de jouer sans véritable avant-centre vous a-t-elle surpris?

R: "Oui, cela nous a un peu étonnés. Mais après en avoir brièvement parlé avec les joueurs, nous avons décidé de nous en tenir à notre plan de bataille.

Q: Si vous décidez de lancer en seconde période Di Natale à la place de Balotelli, est-ce en raison de l'énorme occasion manquée par celui-ci juste avant?

R: "Non, j'avais déjà l'idée de faire entrer en jeu Di Natale avant que Balotelli ne manque cette occasion. J'avais pensé à Di Natale parce que c'est un joueur très créatif et il s'est avéré qu'il nous a aidés à beaucoup percuter en attaque. Sur l'occasion manquée de +Balo+, je n'ai pas grand chose à dire. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé, je pense qu'il a hésité entre le centre ou le tir, voilà tout".

Propos recueillis en conférence de presse

cle/ep

PLUS:afp