Alberta: le déversement de pétrole dans la rivière Red Deer aurait pu être pire

Publication: Mis à jour:

CALGARY - Un représentant de la compagnie pétrolière dont l'un des pipelines a déversé des centaines de milliers de litres de pétrole dans une rivière de l'Alberta a déclaré dimanche que deux heureux hasards avaient permis de limiter l'ampleur de la catastrophe.

Stephen Bart, le vice-président de la division du pétrole brut pour Plains Midstream Canada, a expliqué que le fait que l'oléoduc ne fonctionnait pas au moment de l'incident et que la rivière Red Deer avait été gonflée par de récentes pluies avait atténué l'impact de la fuite.

Il a ajouté que le débit important du cours d'eau avait rapidement transporté le pétrole jusqu'au réservoir Gleniffer où il pouvait être plus facilement contenu par les barrières flottantes.

L'entreprise estime qu'entre 1000 et 3000 barils de pétrole ont été déversés jeudi.

M. Bart a indiqué que des gens sillonnaient présentement les berges de la rivière à pied afin de repérer les animaux qui auraient pu être touchés par le déversement, mais a soutenu qu'il y avait eu peu de cas rapportés jusqu'ici.

Il a précisé que les personnes qui patrouillaient avaient en leur possession des appareils pouvant émettre des bruits afin d'effrayer les oiseaux et les empêcher de se poser dans les zones où se trouve le pétrole.

Le réservoir Gleniffer fournit de l'eau à la ville de Red Deer et est un lieu récréatif populaire pour la pêche et les activités nautiques.

Selon Stephen Bart, des barrières flottantes ont réussi à contenir la marée noire à l'ouest du réservoir.

Plains Midstream Canada fournit des bouteilles d'eau aux résidants qui tirent leur eau potable directement de la rivière et du réservoir.

Les représentants du ministère de l'Environnement de l'Alberta ont conseillé aux gens de se tenir loin de l'eau.

Pour le moment, aucun détail concernant la cause de la fuite n'a été donné.