NOUVELLES

Abdel Basset Sayda désigné chef de l'opposition syrienne

10/06/2012 05:29 EDT | Actualisé 10/08/2012 05:12 EDT

BEIRUT - Le Conseil national syrien, la principale coalition d'opposition au régime de Bachar el-Assad, a élu à sa tête tard samedi soir à Istanbul Abdel Basset Sayda, un Kurde de 56 ans vivant en exil en Suède. Le CNS précise dimanche dans un communiqué qu'il a été élu président à l'unanimité pour un mandat de trois mois.

M. Sayda succède à Burhan Ghalioun, un opposant basé à Paris qui a été critiqué au sein de l'instance pour son exercice du pouvoir jugé "autocratique". Certains lui ont également reproché d'avoir donné trop de place aux Frères musulmans au sein du CNS.

Considéré comme un homme neutre et consensuel, Abdel Basset Sayda a indiqué qu'il entendait élargir la composition du CNS, notamment vers les minorités religieuses du pays. Son élection pourrait notamment signifier une volonté de la coalition d'impliquer plus l'importante minorité kurde de Syrie. Certains de ses membres ont parfois laissé entendre qu'ils redoutaient que les sunnites qui composent l'essentiel du CNS ne leur donnent pas plus de droits qu'ils n'en ont sous l'actuel régime alaouite.

Sayda "est un universitaire. Il est assez connu et c'est un modéré", a dit de lui Abdel Hamed al-Atassi, un cadre du CNS. "On ne peut pas dire qu'il penche vers les islamistes ou les laïcs car sa candidature a été approuvée et acceptée par tous". AP

mw/v0099

PLUS:pc