NOUVELLES

Volvo Ocean Race - 8e étape: Groupama 4 gagne la course côtière

09/06/2012 10:29 EDT | Actualisé 09/08/2012 05:12 EDT

Le bateau français Groupama 4 a remporté samedi à Lisbonne la régate côtière (in-port race) comptant pour la 8e et avant-dernière étape de la Volvo Ocean Race, accroissant du même coup son avance en tête de la course autour du monde en équipage.

La régate s'est déroulée sous les yeux de milliers de spectateurs massés sur les rives du fleuve et à bord de dizaines d'embarcations de toutes tailles, de l'embouchure du Tage jusqu'à Lisbonne.

Franck Cammas et ses dix équipiers ont remporté une superbe victoire, prenant le meilleur départ de cette course disputée par 15 à 18 noeuds de vent.

Au coup de canon du départ, donné au portant, le spinnaker asymétrique du voilier français était en l'air, bien rempli et lui donnant le coup d'accélérateur nécessaire pour se dégager.

La régate, deux aller/retour dont un sous l'immense pont suspendu du 25 Avril, a été marquée d'emblée par un coup de théâtre avec une pénalité infligée au bateau espagnol Telefonica (Iker Martinez) sur une réclamation déposée par Puma (USA/Ken Read) pour, officiellement, l'avoir lofé et gêné dans sa trajectoire.

Le coup était sévère pour Telefonica, 2e du classement général derrière Groupama 4 et contraint d'effectuer un tour sur lui-même (360) pour effacer cette pénalité.

Pendant ce temps, Groupama 4 s'envolait sous spinnaker, avant de commencer une bataille d'empannages avec Puma et le Néo-Zélandais Camper (Chris Nicholson). A la première bouée, mouillée devant l'historique Place du Commerce de Lisbonne, le V070 (monocoque de 21,50 m) français virait en tête, position qu'il ne devait pas quitter jusqu'à l'arrivée, Puma et Camper se relayant à la 2e place.

Sur le dernier bord de portant, le spi de Telefonica tombait à l'eau (avarie de drisse), mettant un point final aux espoirs de retour du bateau espagnol sur les leaders.

Groupama 4 franchissait la ligne d'arrivée après un peu plus d'une heure de course devant Puma et Camper, deux de ses trois adversaires pour la victoire finale à Galway (Irlande) le 7 juillet.

L'équipage du voilier français remportait là sa 2e victoire dans une régate côtière après celle d'Itajai (Brésil) et marquait 6 précieux points (189), un formidable encouragement avant le départ, dimanche, de l'étape océanique Lisbonne-Lorient (Morbihan) via les Açores.

"On a bien navigué, a déclaré Cammas à son arrivée aux pontons, et ce qui est pris n'est plus à prendre. On voit que le travail paie. Mais le niveau est de plus en plus serré et les équipages font de moins en moins d'erreurs".

"Telefonica était dans un mauvais jour, mais on peut leur faire confiance pour qu'ils se reprennent", a-t-il ajouté.

De fait, la course est loin d'être jouée et il reste encore 72 points à attribuer d'ici à Galway: 60 (deux fois 30) pour les deux manches océaniques et 12 (deux fois 6) pour les deux régates côtières restantes.

Puma, qui a engrangé 5 points (176/3e) samedi, Telefonica (181/2e) et même Camper (166/4e) sont en embuscade. Et leurs chances sont intactes.

heg/gv

PLUS:afp