NOUVELLES

Téléconférence de l'Eurogroupe sur une éventuelle aide aux banques espagnoles

09/06/2012 07:05 EDT | Actualisé 09/08/2012 05:12 EDT

LUXEMBOURG - Les ministres des Finances des 17 pays de la zone euro vont participer, samedi après-midi, à une téléconférence concernant une possible demande d'aide de l'Espagne pour renflouer son secteur bancaire en difficulté.

Pour le moment, l'Espagne n'a pas demandé d'aide, a précisé Guy Schuller, porte-parole du premier ministre luxembourgeois Jean-Claude Juncker, le président de l'Eurogroupe. Mais les pays membres veulent être prêts si cette demande intervient, a ajouté M. Schuller.

Si tel était le cas, l'Espagne serait le quatrième pays de la zone euro à solliciter une aide financière, après la Grèce, l'Irlande et le Portugal.

La téléconférence survient au lendemain de la publication par le Fonds monétaire international d'estimations selon lesquelles les banques espagnoles ont besoin d'au moins 40 milliards d'euros pour se recapitaliser. Bankia, la quatrième banque du pays, a déjà demandé à l'Etat 23,5 milliards d'euros à elle seule.

Le gouvernement espagnol tente de consolider le secteur bancaire espagnol et relancer le crédit nécessaire pour ranimer son économie en récession, alors que le chômage dépasse les 24 %. Mais le coût du sauvetage des banques risque de déborder les finances publiques espagnoles déjà entamées par la crise.

PLUS:pc