NOUVELLES

Seif al-Islam: une avocate australienne de la CPI arrêtée en Libye

09/06/2012 06:01 EDT | Actualisé 09/08/2012 05:12 EDT

Une avocate australienne, membre d'une délégation de la Cour pénale internationale (CPI) qui rendait visite vendredi à Seif al-Islam, fils de Mouammar Kadhafi, a été arrêtée pour avoir tenté de lui remettre des documents, a annoncé samedi le représentant de la Libye à la CPI.

"Au cours de la visite, l'avocate a tenté de remettre à l'accusé des documents qui n'ont aucun lien avec l'affaire (de Seif al-Islam) et qui représentent un danger sur la sécurité de la Libye", a déclaré ce représentant, Ahmed al-Jehani.

M. Jehani n'a pas précisé la nature des documents en question, envoyés, selon lui, par Mohamed Ismaïl, ancien bras droit et émissaire de Seif al-Islam en fuite depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi.

Selon M. Jehani, l'avocate, Melinda Taylor, faisait partie d'une délégation de quatre membres de la CPI qui avaient obtenu l'autorisation du procureur général libyen pour rendre visite à Seif al-Islam dans son lieu de détention à Zenten, à 170 km au sud-ouest de Tripoli.

Me Taylor est actuellement détenue à Zenten "dans un lieu de résidence et non dans une prison", a-t-il ajouté, précisant que l'avocate était actuellement interrogée par les autorités.

La brigade qui détient Seif al-Islam a prévu une conférence de presse samedi en début d'après-midi.

ila/fc

PLUS:afp