NOUVELLES

Quatre employés de la Cour pénale internationale détenus en Libye

09/06/2012 05:30 EDT | Actualisé 09/08/2012 05:12 EDT

AMSTERDAM, Pays-Bas - La Cour pénale internationale a demandé samedi aux autorités libyennes de relâcher quatre membres de son personnel présentement détenus en Libye où ils ont été envoyés pour rencontrer l'un des fils de l'ancien dictateur Mouammar Kadhafi, emprisonné depuis l'automne dernier.

Dans un communiqué, le président de la Cour, Sang-Hyun Song, a fait part de son inquiétude quant à la situation des quatre employés avec qui toute communication est coupée. Il a rappelé que les fonctionnaires internationaux bénéficiaient de l'immunité lorsqu'ils étaient en mission officielle pour le tribunal de La Haye, aux Pays-Bas.

Parmi les quatre prisonniers figurent Melinda Taylor, une avocate australienne qui a été désignée par la Cour pour aider Seif al-Islam Kadhafi à se défendre. Selon Me Ahmed al-Jehani, représentant de la Libye auprès du tribunal, Mme Taylor a été arrêtée après avoir partagé jeudi avec son client des documents constituant une menace pour la sécurité nationale.

Seif al-Islam, qui est en prison depuis sa capture en novembre, est au coeur d'une dispute entre la Cour pénale internationale et le nouveau gouvernement installé à Tripoli, qui souhaitent tous les deux le juger pour crimes de guerre.

En vertu de la loi internationale, un pays a la priorité quand il s'agit de traduire des suspects en justice pour des infractions commises sur son territoire. Mais la Cour a inculpé Seif al-Islam avant la fin du régime de son père et ne peut pas abandonner les accusations tant qu'elle ne sera pas certaine que les autorités libyennes jugeront l'homme de 39 ans pour les mêmes motifs et qu'elles sont en mesure de lui assurer un procès équitable.

Depuis la chute de Kadhafi, le nouveau gouvernement de la Libye se bat pour imposer son autorité à travers le pays. Les régions, les villes, les milices et les tribus ont toutes établi un centre de pouvoir indépendant et agissent à leur guise.

PLUS:pc