NOUVELLES

Mauritanie: fin de la grève dans une mine d'or détenue par des Canadiens

09/06/2012 07:05 EDT | Actualisé 09/08/2012 05:12 EDT

Le travail a repris samedi dans la mine d'or de Tasiast (400 km au nord-est de Nouakchott), détenue à 100% par la canadienne Kinross, après la satisfaction des revendications des travailleurs en grève générale depuis quatre jours, a-t-on appris auprès du syndicat de la société.

"Les travailleurs et l'entreprise sont tombés d'accord sur l'ensemble des 20 points de la plate-forme revendicative posée par le personnel de la société", a affirmé à l'AFP Mohamed Vall Ould Merzoug, un responsable syndical.

Parmi les points d'accord, figurent "la suppression dans deux mois de 25% de retenue sur le salaire, une augmentation de 50% des salaires envisagée dans les six mois prochains et la prise en charge totale des soins de santé" des employés.

Les travailleurs ont également obtenu de Kinross "un bonus de plus de deux mois de salaires tous les six mois" et une "harmonisation des catégories" qui se traduira par "une plus grande justice au niveau des traitements", a précisé M. Ould Merzoug.

S'agissant du retour des cinq travailleurs licenciés sans droit, un seul a été d'office réintégré mais les dossiers des quatre autres "seront examinés au cas par cas" et les employés "réintégrés en cas de découverte de licenciement abusif", a-t-il indiqué.

"Ce que nous avons obtenus de plus important, c'est d'amener les administrateurs expatriés à respecter le droit mauritanien et les travailleurs mauritaniens, à favoriser une mauritanisation progressive des emplois, cela s'est produit, nous en sommes contents", a-t-il poursuivi.

La grève, déclenchée mardi, concernait 1500 employés de Tasiast-Mauritanie, filiale à 100% de la société canadienne Kinross.

Selon le site Internet de Tasiast-Mauritanie, la compagnie a débuté ses opérations commerciales en 2008. Kinross a acquis 100% des parts de la mine d'or de Tasiast à l'issue de la finalisation du processus en septembre 2010.

En 2011, la production de la mine a été de près de 200.700 onces d'or, et ses réserves "prouvées et probables" sont estimées à près de 7,5 millions d'onces.

hos/mrb/ej

PLUS:afp