NOUVELLES

GP du Canada - Sebastian Vettel (Red Bull) intouchable, en pole position

09/06/2012 02:39 EDT | Actualisé 09/08/2012 05:12 EDT

L'Allemand Sebastian Vettel (Red Bull-Renault) partira en pole position dimanche au Grand Prix du Canada, 7e manche du Championnat du monde de Formule 1, grâce à son meilleur temps lors de la séance de qualifications samedi sur le circuit Gilles-Villeneuve de Montréal.

Vettel, double champion du monde en titre, a bouclé un tour record en 1 min 13 sec 784/1000, et raflé la 32e pole position de sa carrière, la 2e cette saison après le Grand Prix de Bahreïn qu'il a remporté. Il a aussi été le seul pilote à passer sous la barre de 1 minute 14 secondes au tour.

"Pour le moment, c'est un super week-end pour nous. J'aimerais beaucoup gagner ici car c'est un Grand Prix que j'aime beaucoup, où l'ambiance est fantastique", a ensuite réagi Vettel, intouchable samedi.

Dès la fin de la conférence de presse, le "poleman" du jour s'est dépêché d'aller regarder le match de l'Allemagne à l'Euro-2012 de football.

Vettel n'a jamais gagné à Montréal. Il était parti en pole position l'an dernier et était encore en tête dans le dernier tour, quand il avait été doublé par la McLaren de Jenson Button.

Il avait déjà signé, en fin de matinée, le meilleur temps de la dernière séance d'essais libres.

Le jeune Allemand, qui fêtera bientôt ses 25 ans, a devancé de trois dixièmes de seconde un autre champion du monde, le Britannique Lewis Hamilton (McLaren), qui avait signé les meilleurs temps des deux séances de vendredi.

"J'ai eu du mal à mettre les pneus en température et je suis très content d'être sur la première ligne dimanche", a déclaré Hamilton, qui a terminé la séance avec quelques centièmes d'avance sur l'Espagnol Fernando Alonso (Ferrari), leader du championnat.

Alonso sera accompagné sur la 2e ligne de la grille de départ par l'autre Red Bull de l'Australien Mark Webber, victorieux il y a 15 jours à Monaco.

C'est un autre signe du regain de forme des Red Bull, après un début de saison où les monoplaces bleues étaient moins dominatrices que l'an dernier.

La 3e ligne sera constituée de la meilleure Mercedes, celle de l'Allemand Nico Rosberg, et de l'autre Ferrari, pilotée par le Brésilien Felipe Massa.

Sur la 4e ligne, la Lotus du Français Romain Grosjean, encore une fois dans le Top 10 des qualifications, s'alignera aux côtés de la surprise du jour, la Force India de l'Ecossais Paul Di Resta.

Cette séance de qualifications très intense s'est disputée devant des tribunes bien remplies malgré le contexte étudiant et les images des manifestations dans le centre-ville qui, selon le promoteur du Grand Prix, François Dumontier, ont incité plusieurs milliers de spectateurs américains à "passer leur tour".

dlo/gv

PLUS:afp