NOUVELLES

GP du Canada - Qualifications: déclarations de Hamilton et Alonso

09/06/2012 04:26 EDT | Actualisé 09/08/2012 05:12 EDT

Lewis Hamilton (GBR/McLaren), 2e temps: "C'était plus dur pour nous aujourd'hui, parce qu'il faisait plus chaud que vendredi. On a eu du mal à mettre les pneus en température, autant dans la 3e séance d'essais libres que pendant les qualifications. Heureusement j'ai fait un très bon tour en Q2 et ça m'a permis de garder un train de pneus neufs pour la Q3, que j'ai réussi à bien exploiter. Je suis très heureux de ma performance et très surpris de me retrouver en première ligne, car je ne m'y attendais pas, mais ça me convient parfaitement. Quand on a essayé de faire des longs relais vendredi, ça allait plutôt bien, mais maintenant qu'il fait plus chaud, ça va tout changer et ça va être plus difficile. On va essayer de faire le meilleur travail possible, de maximiser tout ce qu'on fait, de faire une bonne course et de prendre le plus de points possible. J'ai hâte d'être au départ demain. Peut-être qu'on va faire deux ou trois arrêts au stand, mais il faut penser aussi qu'il y a souvent des interventions de la voiture de sécurité ici, donc qui sait?"

Fernando Alonso (ESP/Ferrari), 3e temps: "Je suis content de la manière dont ça se passe ce week-end, jusqu'à maintenant, surtout parce que la voiture a prouvé qu'elle était compétitive, même sur une piste qui ne convient pas forcément à ses caractéristiques. C'est dû principalement aux améliorations que nous avons apportées ici, qui fonctionnent comme prévu, ce qui me rend confiant aussi pour le reste de la saison. Je me souviens de notre situation en Australie et si aujourd'hui on a pu se battre pour la pole position, ça veut dire qu'on a bien travaillé ces derniers mois, d'autant que les autres ne se sont sûrement pas tourné les pouces. Je suis aussi content pour Felipe (Massa, 6e des qualifications), qui confirme ses progrès des dernières courses. Au début du championnat, il était vraiment malchanceux, mais nous sommes restés unis et maintenant les résultats commencent à arriver. Il ne faut pas oublier qu'aujourd'hui il y avait deux pilotes plus rapides que nous, donc ça veut dire qu'on a encore un peu de travail. Troisième sur la grille, c'est une bonne position pour commencer la course, car la pole n'est pas aussi importante ici qu'ailleurs. La dégradation des pneus sera un facteur-clé dimanche, et ce serait bien de pouvoir offrir aux fans canadiens de Ferrari un bon résultat pour le 30e anniversaire de la mort de Gilles Villeneuve. Pour ce qui est du match Italie-Espagne (à l'Euro-2012 de football), j'ai bien peur que si l'Espagne gagne il n'y ait pas beaucoup de mécanos (italiens) pour changer mes pneus quand je m'arrêterai au stand..."

dlo/gv

PLUS:afp