NOUVELLES

Euro-2012 - Pays-Bas-Danemark: les déclarations

09/06/2012 03:11 EDT | Actualisé 09/08/2012 05:12 EDT

Arjen Robben (attaquant des Pays-Bas): "Que le Danemark gagne ce match, cela tient du miracle! Je pense que même les Danois quand ils vont se mettre au lit, se demanderont encore comment ils ont pu remporter cette partie. C'est vraiment un mauvais film. J'ai eu quelques belles occasions, deux en particulier en première période. Sur la première (peu avant le but danois, ndlr), au lieu de tirer directement moi-même, je cherche à trouver un équipier (Afellay). J'aurais dû tenter ma chance seul. Mais on a tellement dit aux Pays-Bas que je suis un attaquant égoïste que cela à certainement jouer inconsciemment dans ma tête. J'ai voulu être trop collectif. C'est une erreur sur cette phase-là. La deuxième occasion, mon tir frappe le poteau, je n'ai rien à me reprocher. Je fais ce qu'il faut mais je manque de chance."

Rafael van der Vaart (milieu de terrain des Pays-Bas): "On est tous abattus. Dans le vestiaire, personne n'a dit un mot. On aurait entendu une mouche voler. A ce niveau de compétition, quand on a des occasions, il faut les mettre dedans. Maintenant, nous sommes obligé de gagner nos deux prochains matches (contre l'Allemagne et le Portugal, ndlr). Sinon, c'est retour à la maison."

Mark van Bommel (milieu de terrain et capitaine des Pays-Bas): "Je ne sais pas combien d'occasions nous avons eu. Trois, quatre ou cinq vraies opportunités par période, je crois. A ce niveau-là, on ne pouvait pas faire beaucoup plus. J'aurais préféré mal jouer et empocher les trois points. La suite? On verra. Je suis trop déçu. Ces trois points étaient tellement importants. En 1988, quand les Pays-Bas étaient devenus champions d'Europe, l'équipe d'alors avait aussi perdu son premier match."

bnl/mam

PLUS:afp