NOUVELLES

Euro-2012 - Italie - Buffon: "Parfois, celui qui se bat le plus l'emporte"

09/06/2012 11:39 EDT | Actualisé 09/08/2012 05:12 EDT

Le gardien et capitaine de la sélection italienne Gianluigi Buffon, qui affronte dimanche l'Espagne championne du monde et d'Europe avec une Italie déstabilisée par l'affaire des matches truqués, estime que ce ne sont pas toujours les équipes les plus fortes qui l'emportent.

Q: L'Italie ne semble pas au mieux avant ce match. A votre avis, qu'y a-t-il chez vous que l'équipe d'Espagne doive redouter?

R: "Je ne pense pas que l'Espagne doive avoir peur de l'Italie. L'Espagne est une équipe très forte qui n'a à avoir peur de personne. Mais je pense qu'ils nous respectent comme ils respectent toutes les équipes. La plupart du temps en football, ce sont les équipes les plus fortes qui gagnent. Mais parfois, c'est celui qui se bat le plus qui l'emporte. Nous sommes venus pour surprendre les gens."

Q: Pensez-vous que l'affaire des matches truqués ait pollué l'ambiance en sélection italienne?

R: "La situation que nous sommes en train de vivre dans le Calcio n'est pas pour nous aider mais nous devons garder notre calme. La majorité des Italiens va nous soutenir et cela a toujours été ainsi. Nous représentons la nation italienne. Nous sommes un pays où le football est en crise, mais nous avons l'occasion de montrer aux supporteurs qu'ils peuvent encore être fiers de cette équipe."

Q: Quels conseils pouvez-vous donner à votre jeune attaquant Mario Balotelli pour qu'il ne se laisse pas vaincre par la pression lors de son premier Euro?

R: "A Mario, je ne peux pas me permettre de lui donner un conseil. Il fait partie des rares joueurs qui peuvent te gagner un match à eux seuls. Sur le terrain il s'est toujours bien comporté. Après, il a 22 ans et il est normal qu'à cet âge, il commette certaines erreurs. Le plus important, c'est surtout qu'il ait appris de ces erreurs."

Propos recueillis en conférence de presse

cle/ep

PLUS:afp