NOUVELLES

Euro-2012 - Gr. C - Espagne/Italie: les duels du match

09/06/2012 08:31 EDT | Actualisé 09/08/2012 05:12 EDT

Le champion du monde et d'Europe en titre face au champion du monde 2006: le match qui ouvre le groupe C dimanche à Gdansk promet de belles batailles, et notamment celle du milieu, entre Xavi et Pirlo.

. Xavi-Pirlo, l'empire des milieux. Champion du monde et d'Europe, Xavi a encore faim. Et l'objectif d'un triplé inédit Euro-Mondial-Euro est sans doute une explication à son appétit. La saison un peu en-deçà du Barça- 2e derrière le Real en Liga - n'est sans doute pas étrangère à ce regain d'ambition. Chef d'orchestre d'un ensemble symphonique par ailleurs composé d'Iniesta et Silva, Xavi devrait beaucoup faire souffrir l'Italie.

Mais il trouvera face à lui une sorte de clone. Andrea Pirlo est en effet la plaque tournante du jeu de l'Italie, quelle que soit la configuration adoptée par le sélectionneur Cesare Prandelli. Tous les ballons passent par l'élégant milieu de terrain, qui sort d'une magnifique saison avec la Juventus Turin. Dans son rôle habituel de régisseur, il a guidé la Vieille Dame jusqu'au titre.

. Casillas-Balotelli, expérience contre exubérance. Le turbulent "Balo" est-il un génie ou un gamin insupportable qui gâche son talent ? Une compétition comme l'Euro peut lui permettre d'exploser, mais elle en a aussi broyé d'autres... "Mario peut nous faire faire le saut de qualité", assure son coéquipier Thiago Motta. Si "Super Mario" se fond dans le collectif et montre une joie de jouer, il peut faire mal à l'Espagne. Sinon, "San Iker" le punira.

Le gardien et capitaine de l'équipe d'Espagne est à peu près aussi paisible que Balotelli est exubérant. Face au fougueux Balo, le champion d'Europe et du monde a l'expérience pour lui. Un face-à-face gagné par Casillas et tout le match peut basculer en faveur des Ibères. D'autant que l'Espagnol a plutôt un bilan positif face aux Azzurri: en quarts de finale de l'Euro-2008, le Madrilène avait ainsi bloqué plusieurs tirs aux but italiens.

. Torres ou Negredo contre Buffon. Torres ou Negredo? C'est une des seules inconnues de l'équipe d'Espagne avant le match. Mais quel que soit le choix de Del Bosque, l'un comme l'autre pourraient bien semer la pagaille dans la défense italienne. Joueur d'espaces, Torres risque peut-être d'être moins à l'aise dans une forêt de défenseurs comme elle est déjà annoncée par Prandelli. Le gaucher Negredo, lui, est dépeint par Piqué comme "un excellent joueur de surface". Buffon, le portier italien, est donc prévenu.

Le gardien champion du monde vient d'accomplir une saison remarquable avec la Juve. S'il n'y avait cette histoire datant de 2010 d'un million d'euros et demi dépensés chez un parieur ("pas sur le foot", assure Gigi), tout serait parfait. Mais Buffon a un mental d'acier. Il entend bien le prouver contre l'armada espagnole.

cle-eba/ep

PLUS:afp