NOUVELLES

Euro-2012 - Allemagne-Portugal: déclarations

09/06/2012 06:04 EDT | Actualisé 09/08/2012 05:12 EDT

Joachim Löw (sélectionneur de l'Allemagne): "Un Euro c'est comme une course de Formule 1, mais sans tour de chauffe. Toutes les équipes sont très fortes, il n'y pas d'équipe contre lesquelles on peut se régler. C'est important de ne pas avoir de retard à l'allumage, et de faire un bon match et de marquer trois points. Après le résultat du Danemark, on savait que pour l'équipe qui allait perdre le prochain match pouvait être décisif. Cela été un match très tactique, les deux équipes ont très bien défendu. Elles ont aussi toutes les deux essayé d'attaquer, mais avec des replis très rapides en défense. On a réussi à être plus disciplinés, plus compacts que les dernières semaines. On aurait pu mieux jouer certains coups en attaque, mais ça viendra. L'important c'est la victoire et que les trois points soient dans notre escarcelle. Toute la défense a très bien joué. Les quatre joueurs ont été très présents, très attentifs, les Portugais n'ont jamais trouvé d'espaces dans le dos. C'était une performance de première ordre, ils ont été excellents. (Sur la titularisation de Gomez) Cela fait deux ou trois jours que j'avais décidé en faveur de Gomez. Il manque encore quelques petits pourcents à "Miro" (Klose). Gomez a joué la saison entière et marqué beaucoup de buts. Les deux joueurs ont leurs qualités propres, mais Gomez ce soir, c'est une occasion, un but. (Sur Pays-Bas/Danemark) J'aurais préféré un match nul. Les Pays-Bas ont été très forts, se sont créés beaucoup d'occasions, c'est difficile de comprendre comment ils ont pu finir avec zéro but. Pour le prochain match, ils seront dos au mur et devront absolument gagner. Cela rend la partie encore plus dramatique. Ce sera très difficile."

Mesut Özil (milieu de terrain de l'Allemagne): "Je suis très content du match qu'on a disputé. Un premier match est toujours capital. Maintenant, on va pouvoir se concentrer sur la deuxième rencontre et espérer que ça se passe comme aujourd'hui. Avant le premier match, on était très nerveux. On pensait à ne pas faire de faute. Le Portugal a bien résisté. C'est une équipe très forte, avec beaucoup de qualités et elle nous a rendu le match difficile. Il y a des choses que nous devons encore améliorer, mais nous espérons que ça se passera aussi bien la prochaine fois. Le principal, c'est d'avoir gagné les trois points."

hap/sk

PLUS:afp