NOUVELLES

Egypte: un député islamiste pris en flagrant délit d'"acte indécent" (médias)

09/06/2012 02:14 EDT | Actualisé 09/08/2012 05:12 EDT

Le parquet égyptien a demandé samedi la permission au Parlement d'enquêter sur un député islamiste, que la police dit avoir pris en flagrant délit d'"acte indécent" avec une jeune femme dans sa voiture, ont rapporté les médias officiels.

L'agence officielle Mena cite un rapport de police selon lequel le dignitaire religieux élu sous l'étiquette du parti salafiste Al-Nour a été pris jeudi en train de commettre un "acte indécent en public" -- c'est-à-dire un acte de nature sexuelle -- avec une femme de 22 ans sur une grande route.

Le député a démenti les faits dans un message filmé mis en ligne sur son site internet, affirmant avoir garé la voiture le long de cette route après que sa passagère se soit sentie "malade".

Selon des sources judiciaires, les enquêteurs ont déjà convoqué le député pour l'interroger. La permission d'enquêter demandée par le parquet au Parlement, conformément au statut des députés qui bénéficient d'une immunité parlementaire, est une formalité quand il y a flagrant délit, ont ajouté ces sources.

Son parti, se revendiquant de la mouvance islamiste salafiste, très conservatrice, a remporté le deuxième plus grand nombre de sièges lors des élections législatives cet automne. Al-Nour a déjà été secoué par un scandale lorsqu'un autre député a dû démissionner du parti et du Parlement après avoir prétendu être victime d'une agression pour justifier des pansements sur son visage qui résultaient en fait d'une rhinoplastie.

se/hkb/cnp/feb

PLUS:afp