NOUVELLES

Australie: D'Arcy et Monk sanctionnés pour avoir posé avec des armes

09/06/2012 05:00 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

Coupables d'avoir posé avec des armes à feu dans une artillerie aux Etats-Unis, les nageurs australiens Nick D'Arcy et Kenrick Monk devront quitter Londres dès qu'ils en auront fini avec leurs épreuves olympiques cet été, a décidé samedi le Comité olympique australien.

Les deux nageurs devront quitter les JO de Londres dès le 4 août, dès qu'ils en auront respectivement fini avec le 200 m papillon et le relais 4x200 m nage libre, les épreuves pour lesquelles ils sont qualifiés. Ils ne pourront ainsi rester au village olympique jusqu'à la fin des Jeux le 12 août et soutenir les autres sportifs australiens encore en course.

Cette sanction a été décidée par l'AOC après que les deux nageurs ont posté sur leurs comptes Facebook des photos d'eux posant avec des armes dans une armurerie, photos prises en début de semaine lors de leur participation à un meeting de natation à Santa Clara en Californie.

Sur ces photos, D'Arcy, 24 ans, brandissait fièrement un pistolet alors que Monk portait deux fusils croisés sur la poitrine.

L'AOC a également interdit aux deux nageurs de s'exprimer sur les réseaux sociaux (Twitter, Facebook,...) durant la totalité des jeux Olympiques, du 27 juillet au 12 août.

Selon le comité de sélection australien, les deux athlètes, "récidivistes de ce genre de comportement, ont prouvé un manque de jugement évident".

De fait, les deux nageurs ont souvent provoqué des polémiques en Australie. En 2008 D'Arcy avait été exclu de l'équipe australienne pour les Jeux de Pékin après avoir agressé un autre nageur dans un bar, le laissant avec de multiples blessures au visage. Puis, trois ans plus tard, il s'était déclaré en faillite personnelle quand il avait été condamné par la justice à verser 370.000 dollars australiens de dommages et intérêts à sa victime.

Monk, de son côté, s'était illustré en 2011 par un faux témoignage auprès de la police. Après s'être cassé un coude en faisant du skateboard, il avait affirmé avoir été renversé par un chauffard dans un accident de la route.

rsm/ami/ol/bvo

PLUS:afp