NOUVELLES

WikiLeaks: la cour martiale a maintenu les 22 chefs d'accusation contre Manning

08/06/2012 08:11 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

FORT MEADE, États-Unis - Une juge militaire a refusé d'annuler l'un ou l'autre des 22 chefs d'accusation déposés contre le soldat américain soupçonné d'avoir permis la plus importante fuite de documents confidentiels du gouvernement de toute l'histoire des États-Unis.

La colonelle Denise Lind a aussi fait savoir, vendredi, qu'elle repoussait le procès de Bradley Manning à novembre ou janvier en raison de délais de procédure. Son procès devait débuter le 21 septembre.

Le soldat Manning est accusé d'avoir, en toute connaissance de cause, aidé Al-Qaïda dans la Péninsule arabique en permettant la publication, en ligne, de centaines de milliers de notes diplomatiques du département d'État classées secrètes, de journaux de guerre sur l'Irak et l'Afghanistan, de même que certains vidéos de champs de bataille. Les autorités américaines ont indiqué que le jeune homme de 24 ans, originaire de Crescent dans l'Oklahoma, avait téléchargé des dossiers d'un réseau du département d'État et les avait fait suivre au site WikiLeaks. Ces manoeuvres auraient été effectuées lorsqu'il travaillait comme analyste de renseignements à Bagdad, en 2009 et 2010.

Il n'a pas enregistré de plaidoyer relativement à ces accusations.

Vendredi, au troisième jour d'une audience préliminaire, la juge Lind a rejeté une requête de la défense, qui arguait que le gouvernement américain avait usé d'un vocabulaire anticonstitutionnellement vague dans ses huit chefs d'accusation sur la détention de documents sans autorisation et la transmission d'informations classées secrètes déposées contre le soldat Manning.

La juge Lind a rejeté l'argument de la défense, qui plaidait une formulation trop vague des accusations pour que des indications claires sur la description d'une conduite interdite puissent en émerger.

Le soldat Manning risque une sentence de prison à vie s'il est reconnu coupable d'avoir aidé l'ennemi. Accusé en mai 2010, il est depuis en détention préventive et a été transféré en avril 2011 à Fort Leavenworth, au Kansas.

PLUS:pc