TORONTO - Une femme qui en est venue à symboliser les horreurs de la guerre du Vietnam a été honorée vendredi, lors du 40e anniversaire de la photographie qui l'a rendue célèbre.

Kim Phuc Phan Thi n'était encore qu'une enfant lorsqu'elle a été photographiée en train de fuir une attaque au napalm dans son village du sud du Vietnam le 8 juin 1972.

L'image d'elle courant nue dans la rue a retenu l'attention du monde entier. La photographie a remporté un prix Pulitzer quelques années plus tard.

Elle vit maintenant dans les environs de Toronto et elle prévoit célébrer ce triste anniversaire en témoignant de cette image qui a changé sa vie.

Vendredi soir, elle partage la scène avec Nick Ut, le photographe derrière cette photo qui a marqué l'histoire.

L'organisateur de l'événement a déclaré que Kim Phuc Phan Thi ne pouvait trouver les mots pour décrire ses émotions tellement elle est chamboulée par cet anniversaire.

Liesa Cianchino, une proche amie, a dit croire que cette date devrait rappeler à tous les atrocités de la guerre et son impact sur les enfants.

Kim Phuc Phan Thi et son mari sont arrivés au Canada en 1992.

Cinq ans plus tard, celle-ci a créé la Fondation Kim Internationale, qui fournit de l'assistance médicale gratuite aux enfants qui sont victimes de la guerre et du terrorisme.

Elle est également ambassadrice de bonne volonté à l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).