NOUVELLES

Un navire canadien a saisi des drogues en Asie servant à financer le terrorisme

08/06/2012 03:39 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

HALIFAX - Un commandant de la marine canadienne a dit croire que des drogues saisies par un navire canadien dans le golfe d'Aden auraient résulté dans le financement d'organisations terroristes.

Lors d'une conférence téléphonique, vendredi, le commandant Wade Carter du NCSM Charlottetown a indiqué que la frégate avait intercepté un chargement illégal de drogues dans le golfe, du côté ouest de la mer d'Arabie, au nord de la Somalie.

Au dire de M. Carter, environ 270 kilos de haschisch ont été saisis le 7 mai lorsqu'une équipe du navire est montée à bord d'une petite embarcation; aucune arrestation n'a toutefois été effectuée. Selon le commandant, la marine croit qu'une partie des profits du trafic de drogue entre la côte pakistanaise et les nations côtières de l'Afrique de l'Est sont utilisés pour financer le terrorisme et l'achat d'armes.

M. Carter dit également qu'il y a des indications de liens entre le navire où la drogue a été saisie et des organisations terroristes, mais il n'a pas voulu donner plus de détails.

La capture est survenue après qu'un avion sans pilote ait relayé des informations concernant un échange suspect entre deux navires.

Une partie des drogues a été jetée à l'eau, mais les marins ont réussi à en récupérer une partie, a ajouté le commandant.

Le Charlottetown fait partie d'une force de lutte anti-drogue formée de 26 pays opérant dans le Golfe.

La frégate effectuait des patrouilles anti-terroristes dans la Méditerranée depuis janvier au nom de l'OTAN.

PLUS:pc