NOUVELLES

Sept casques bleus ont perdu la vie dans une attaque en Côte d'Ivoire, dit l'ONU

08/06/2012 05:11 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Sept casques bleus ont été tués lors d'une embuscade survenue dans le sud-ouest de la Côte d'Ivoire, ont indiqué les Nations unies, vendredi.

Ceux-ci se trouvaient dans une zone où la sécurité avait été récemment augmentée en raison des nombreuses attaques envers la population.

Un représentant des Nations Unis a déclaré, sous le couvert de l'anonymat, que la patrouille avait été attaquée par un grand nombre d'individus. Il estime que près de 40 casques bleus avaient été dépêchés sur les lieux pour assurer la protection du village contre une potentielle attaque.

L'envoyé des Nations Unies dans l'Ouest africain, Bert Koenders, a assuré que les mesures nécessaires allaient être prises à la suite de cette grave violation de la loi internationale.

La porte-parole des casques bleus, Josephine Guerrero, a spécifié que les sept soldats tués provenaient du Niger.

Les Nations unies sont en mission de paix en Côte d'Ivoire depuis 2004.

À la fin du mois d'avril, plus de 9400 casques bleus, 200 observateurs militaires et 1350 policiers internationaux en provenance de 40 pays participaient à cette mission.

PLUS:pc