NOUVELLES

Obama: l'UE sait qu'il est urgent d'agir face à la crise

08/06/2012 11:13 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

Le président américain Barack Obama a estimé vendredi que les dirigeants européens savaient qu'il était "urgent d'agir" face à la crise de la dette, en commençant par la consolidation du système bancaire et en collaborant davantage en matière de politique budgétaire.

"Les dirigeants (européens) se rendent compte de la gravité de la situation et savent qu'il est urgent d'agir", a déclaré M. Obama lors d'une intervention devant la presse à la Maison Blanche.

M. Obama, qui a parlé ces derniers jours par téléphone avec plusieurs dirigeants du Vieux Continent, a estimé qu'il y avait "des mesures spécifiques que nous pouvons prendre tout de suite pour éviter que la situation ne se détériore", notamment "la stabilisation du système financier".

"Il faut agir au plus vite pour injecter des capitaux dans les banques en difficulté", a plaidé le président des Etats-Unis, tout en observant qu'il était "possible" de résoudre les problèmes de l'Europe.

Il a aussi suggéré aux responsables du Vieux Continent de "mettre en place un cadre et une vision à long terme en faveur d'une zone euro plus solide, en collaborant davantage en matière de politique budgétaire et bancaire".

A propos de la Grèce, qui doit élire ses députés le 17 juin, il a estimé que les difficultés de ce pays seraient "sans doute pires" s'il devait abandonner l'euro.

M. Obama a aussi appelé le Congrès à "réexaminer" le plan pour l'emploi qu'il avait présenté en septembre, afin de compenser l'impact sur l'économie des Etats-Unis des difficultés économiques de l'Europe.

"Au vu des vents contraires auxquels nous sommes confrontés en ce moment, j'appelle (le Congrès) à un réexamen, car il s'agit de mesures que nous pouvons prendre tout de suite afin de remettre davantage de gens au travail", a déclaré M. Obama.

tq-bar/mdm

PLUS:afp