Trois nouvelles enveloppes suspectes en Mauricie

Publication: Mis à jour:

La Sûreté du Québec confirme que trois enveloppes suspectes ont été signalées vendredi en Mauricie.

La première enveloppe a été trouvée au bureau du député Jean-Paul Diamond à Louiseville. Deux autres enveloppes ont été signalées au bureau de poste de Sainte-Angèle-de-Laval.

Les autorités confirment que ces nouvelles enveloppes renferment une substance poudreuse inoffensive.

Certains employés ont été confinés à l'intérieur pendant l'enquête. Des périmètres de sécurité ont aussi été mis en place.

Jeudi, une enveloppe suspecte a été signalée au bureau de la ministre Julie Boulet, dans le secteur de Grand-Mère à Shawinigan et au bureau du député Claude Bachand à Victoriaville.

La vague se poursuit

Plusieurs autres enveloppes renfermant une substance poudreuse ont été signalées jeudi dans de nombreuses villes du Québec. Au total, une quarantaine d'enveloppes ont été distribuées dans la province.

Les policiers ont notamment été mobilisés à Montréal, Saguenay, Laval, Québec, Shawinigan, Rouyn-Noranda et Victoriaville en lien avec ces envois dont le contenu s'est révélé inoffensif.

Comme ceux de mercredi, ces envois ont été revendiqués par les Forces armées révolutionnaires québécoises (FARQ). Deux notes distinctes signées de ce nom ont été retrouvées, selon les destinataires. Dans l'une d'elles, le groupe dit parler au nom de la jeunesse « prête à se conscrire soldate et mourir pour la cause ».

La division régionale des enquêtes au bureau de la Sûreté du Québec (SQ) à Montréal mène une enquête sur ces méfaits. Leurs auteurs pourraient faire face à des accusations criminelles. La SQ invite ceux qui disposent d'informations sur ces enveloppes à prendre contact avec elle.

Sur le web

Huit nouvelles enveloppes signalées

De nouvelles enveloppes suspectes livrées

Autre colis suspect; évacuation au Saguenay

Quatre nouveaux colis suspects à Québec