NOUVELLES

Nouvelle-Zélande: Muliaina le "Japonais" reviendrait volontiers à Aukland

08/06/2012 09:36 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

Mils Muliaina, l'arrière des All Blacks aux 100 sélections parti jouer dans un club japonais après la Coupe du monde victorieuse de 2011 où une blessure à l'épaule a mis fin à sa carrière internationale, reviendrait volontiers chez les Auckland Blues, a-t-il déclaré vendredi à l'AFP.

"L'épaule va bien et la porte est toujours ouverte", a dit Muliaina, 31 ans, qui porte les couleurs du NTT Docomo, pendant un entraînement avec les Barbarians d'Asie-Pacifique en vue de leur match contre le club anglais des Saracens, samedi à Hong Kong.

"Au Japon, où l'engagement physique n'est pas aussi intense, mon corps va mieux qu'avant", a-t-il expliqué.

"J'aime bien le rugby au Japon. J'apprécie aussi la culture et le mode de vie. Mais ce rugby est assez différent de celui auquel je suis habitué en Nouvelle-Zélande, a-t-il poursuivi. Je ne m'attendais pas à ce qu'il me manque autant".

"J'ai toujours pensé au fond que je terminerais ma carrière rugbystique en Nouvelle-Zélande", a-t-il souligné.

"Je ne veux pas préjuger de ce qui peut arriver la saison prochaine, mais je dirais volontiers que si, comme je l'espère, on me donne un coup de téléphone, alors je reviendrais", a-t-il ajouté.

L'entraîneur principal des Auckland Blues, le Samoan Pat Lam, dirigera les Barbarians samedi, et Muliaina a souligné que c'était "agréable" de retrouver son ancien coach: "C'est un bon mec, et un homme bien".

smc/jah/gv/bvo

PLUS:afp