NOUVELLES

Lewis Hamilton s'avère le plus rapide des essais libres du GP du Canada

08/06/2012 11:54 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - On le sait, en Formule 1, les essais libres ne veulent rien dire quand vient le temps de prédire le résultat de la course qui suivra deux jours plus tard. Sauf que Lewis Hamilton ne lèvera pas le nez sur ce qu'il a réalisé, vendredi au circuit Gilles-Villeneuve, alors qu'il a été le pilote le plus rapide des deux séances qui ont été disputées à l'île Notre-Dame.

Le pilote de l'écurie McLaren, qui a remporté l'épreuve montréalaise en 2007 et 2010, a réalisé un temps d'une minute 15,259 secondes sur le tracé de 4,361 km lors de la deuxième séance, en après-midi. Il s'est ainsi avéré plus rapide que les deux pilotes de Ferrari, Fernando Alonso et Felipe Massa. Le Britannique de 27 ans avait également été le plus vite en matinée, en vertu d'un chrono de 1:15,564.

«J'ai simplement fait du bon travail aujourd'hui, a commenté Hamilton. C'est sûr que ce ne serait pas une mauvaise chose d'obtenir la position de tête (samedi). Mais reste que ce sera une course serrée dimanche. Toutes sortes de facteurs entreront en jeu, comme les drapeaux jaunes, la gestion des pneus... tout.

«Je suis optimiste en vue du week-end, même si j'essaie de ne pas avoir d'attentes quand je commence la semaine, a ajouté celui qui a 17 victoires en carrière et remporté le championnat des pilotes en 2008. Je me prépare du mieux que je peux, je me concentre sur la préparation de la voiture sans me laisser gagner par les distractions, et j'essaie de faire en sorte que ça aille de mieux en mieux à chaque jour.»

Treize pilotes sont passés sous la barre des 1:16 au cours de la deuxième séance, comparativement à cinq lors de la première. Quelques gouttes de pluie sont tombées pendant la séance de 90 minutes tenue en après-midi, mais pas assez pour vraiment mouiller la piste. La séance matinale a été complètement épargnée par la pluie.

Une violente averse s'est toutefois abattue sur le circuit dans les minutes qui ont suivi la fin de la deuxième séance, perturbant ainsi l'horaire des entrevues de fin de journée.

Auteur du quatrième chrono en matinée, Alonso a amélioré sa vitesse d'une demi-seconde en après-midi et ainsi affiché le deuxième temps de cette séance, soit 1:15,313. Son coéquipier Felipe Massa a réalisé de meilleurs progrès encore puisqu'il a inscrit le troisième temps, 1:15,410, après avoir terminé 12e vendredi matin.

«Je suis plutôt satisfait de la façon dont ça s'est déroulé, a commenté Alonso, qui est actuellement en tête du championnat des pilotes avec 76 points, trois points devant Sebastien Vettel et Mark Webber. En matinée, nous nous sommes surtout concentrés sur l'évaluation de nouvelles mises à jour tandis qu'en après-midi, nous nous sommes surtout attardés à comparer deux types de pneus, en plus de surveiller le comportement de la voiture avec un plein d'essence. Les premières indications semblent être positives, même s'il est évidemment trop tôt pour en tirer des conclusions.»

«Ç'a été un vendredi très productif, a quant à lui indiqué Massa. Nous avons pu faire plusieurs tours et tester tout ce que nous voulions tester. La voiture semble bien équilibrée et faire preuve d'une belle constance.»

Chez Red Bull, Webber a inscrit le 11e temps en après-midi après avoir terminé cinquième en matinée. Son coéquipier Vettel a obtenu le deuxième temps vendredi matin (1:15,682), puis le quatrième en après-midi (1:15,531).

«Nous avons pris une approche un peu différente en ce qui a trait aux moments où nous avons essayé certains pneus. Je suis relativement satisfait, nous sommes relativement près des autres, alors nous verrons ce que ça donne (samedi)», a indiqué Vettel.

Le pilote allemand n'a reçu qu'une réprimande, en matinée, après avoir réalisé une manoeuvre qui a provoqué un contact avec Bruno Senna.

Jenson Button, le vainqueur du Grand Prix du Canada l'an dernier, a connu une journée difficile. Il a été gêné par des problèmes de boîte de vitesse. Il a inscrit le neuvième temps lors de la deuxième séance, après avoir terminé 10e plus tôt dans la journée. Les mécaniciens de McLaren ont alors dû passer un certain temps à travailler sur sa voiture.

«C'est malheureux pour Jenson, a dit Hamilton de la journée frustrante de son coéquipier. Je suis heureux qu'il ait pu au moins faire des tours, puisque ceci est une piste où il important de se familiariser avec le tracé étant donné que les murs sont si proches.»

Ce sont toutefois les mécanos de Caterham qui se sont retrouvés avec le plus de pain sur la planche, vendredi. La séance d'essais a été interrompue pendant près de 15 minutes quand la voiture de Heikki Kovalainen a glissé et lourdement percuté un mur. Kovalainen n'a pas subi de blessure grave, mais les deux roues droites de son bolide ont été arrachées et il a fallu une grue pour ramener la carcasse aux garages.

Les membres de l'équipe ont quand même pu réparer la voiture à temps pour la deuxième séance. Kovalainen a alors été en mesure de réaliser le 16e temps, 1:16,981.

«J'ai commis une erreur à la sortie du virage no 9 et percuté le mur, ce qui a causé des dommages substantiels à la voiture mais heureusement, pas au châssis, a commenté Kovalainen. Les gars ont commencé à travailler sur la voiture dès qu'elle a été ramenée au garage et ils ont fait du bon boulot, et le fait d'avoir pu obtenir un temps en deuxième séance est une belle réalisation.»

Senna (Williams) a quant à lui été victime d'une sortie de piste lors de la deuxième séance, et sa voiture a elle aussi lourdement percuté un mur. Il s'en est également tiré sans blessure mais la séance a été interrompue pendant une dizaine de minutes.

Une troisième séance d'essais libres est prévue samedi matin, avant les qualifications qui auront lieu en après-midi. La course sera disputée dimanche.

PLUS:pc