NOUVELLES

Les franciscains solidaires des religieuses américaines face au Vatican

08/06/2012 01:39 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

Les franciscains américains ont exprimé leur "solidarité" aux religieuses américaines qui sont depuis quelques semaines dans le collimateur du Vatican en raison de positions jugées trop libérales par Rome, notamment sur la sexualité.

Les dirigeants des sept "provinces" franciscaines des Etats-Unis (1.250 prêtres et moines) ont fait savoir dans un communiqué publié jeudi qu'ils exprimaient leur "soutien appuyé" et leur "solidarité" à la Conférence de direction des femmes religieuses (LCWR).

La LCWR (1.500 déléguées pour 57.000 religieuses, soit 80% d'entre elles) est dans le collimateur de la Congrégation pour la doctrine de la foi (CDF) à Rome qui lui reproche son "absence de soutien aux enseignements de l'Eglise sur l'ordination des femmes et sur l'homosexualité", ainsi que leur silence sur l'avortement ou l'euthanasie.

"Comme de nombreux catholiques américains, les frères franciscains sont très préoccupés" par les déclarations du Vatican et entendent "exprimer leur soutien à l'action inestimable des religieuses américaines", ajoute le communiqué qui publie une lettre ouverte envoyée fin mai aux religieuses américaines.

Dans cette lettre, les Franciscains estiment "excessifs" le "ton et l'orientation" pris par l'évaluation doctrinale du Vatican dont les religieuses ont fait l'objet.

Evoquant les "bouleversements" qui agitent le monde moderne, les frères estiment par ailleurs que les religieuses, en "réfléchissant à ces questions", ont exprimé leur "détermination à être fidèle à l'Evangile, à l'Eglise, aux préceptes de Vatican II (qui avait consacré l'ouverture de l'Eglise au monde contemporain) et à (leur) propre foi".

La direction de la LCWR, qui s'était récemment défendue des accusations du Vatican qu'elle a jugées "sans fondement", avait annoncé qu'elle rencontrerait les responsables de la Congrégation pour la doctrine de la foi à Rome le 12 juin.

A la mi-avril, la CDF avait appelé à une réforme de la LCWR et délégué l'archevêque de Seattle (nord-ouest), Mgr Peter Sartain, pour cette mission.

ff/mdm

PLUS:afp