NOUVELLES

Les Devils continuent de croire qu'un retour est possible face aux Kings

08/06/2012 03:47 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

NEWARK, États-Unis - En déficit 1-3 en finale de la coupe Stanley, les Devils du New Jersey gardent espoir.

Le club a remporté le quatrième match mercredi, mais le gardien Martin Brodeur sait qu'il y a encore beaucoup de travail à faire.

«On ne trouvait pas qu'on a mal joué mais les résultats n'étaient pas là, a dit Brodeur au sujet des trois premiers matches. C'était agréable de finalement aller chercher une victoire. Il faut maintenant bâtir là-dessus et essayer de continuer à s'améliorer.»

«On n'a pas le choix, a poursuivi le gardien québécois. Les Kings ne vont pas se laisser abattre, ils sont à une victoire de réaliser leur rêve. De notre côté, il faut jouer avec intensité et leur donner autant de misère que possible.»

Les deux équipes s'entraînaient sur la glace adjacente au Prudential Center, vendredi, l'aréna principal étant destiné en soirée à un concert du Brésilien Roberto Carlos.

L'entraîneur des Devils Peter DeBoer a dit que la concentration des siens n'a pas flanché, et ce en dépit de l'ampleur de la tâche.

«Nous croyons que nous sommes capables de gagner trois ou quatre matches de suite, a dit DeBoer. C'est la mentalité que nous avons depuis la mi-chemin de la saison. Ça vient de notre personnel et du leadership dans le vestiaire. Une bonne partie vient aussi de notre gardien et de sa façon de jouer. Ce qui est sûr, c'est que les gars restent confiants. Rien n'est encore réglé.»

L'attaquant David Clarkson a mis en lumière la force de caractère des Devils.

«Nous croyons à un retour, a t-il dit. Nous avons beaucoup de coeur et de caractère. Nous allons tout donner à chaque présence sur la glace et sur chaque jeu. C'est tout ce que nous pouvons faire en ce moment.»

Les deux premiers matches ont été gagnés de façon identique, 2-1 en prolongation, puis les Kings ont prévalu 4-0 avant le gain de 3-1 des Devils, mercredi.

Un refrain souvent entendu après l'entraînement des Kings, vendredi, était qu'ils considéraient le prochain match comme si la série était égale 0-0.

«Ça ne sera pas facile, a dit l'attaquant Jeff Carter. Si vous regardez leurs parcours en séries, ils sont devenus meilleurs au fur et à mesure que les séries progressaient.»

Lors de leurs séries contre Vancouver au premier tour et Phoenix en finale de l'Ouest, les Kings ont perdu le quatrième match avant d'écarter leurs rivaux dans un cinquième match à l'étranger. Ils ont balayé les Blues au deuxième tour.

«Ça peut sembler cliché, mais c'est vraiment la dernière victoire qui est la plus dure à aller chercher, a dit l'attaquant Colin Fraser. Ils ne vont pas baisser les bras, et nous allons devoir disputer notre meilleur match pour les éliminer.»

Les Kings ont remporté leurs 10 derniers matches hors de Los Angeles en séries, alors un match de plus à l'étranger devrait être le bienvenue, mais le capitaine Dustin Brown n'en fait pas de cas.

«Ça nous revient à l'esprit seulement quand les journalistes nous en parlent», a t-il dit.

PLUS:pc