NOUVELLES

Les cancéreux du 11-Septembre devraient bientôt recevoir une aide publique

08/06/2012 06:01 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

Les malades atteint du cancer après les attentats du 11 septembre 2001 à New York devraient bientôt bénéficier de fonds publics destinés à les aider à supporter le coût de leurs soins, a-t-on appris vendredi.

Un fonds de 4,3 milliards de dollars a été mis en place pour couvrir les frais médicaux pour asthme, dépression, anxiété et multiples douleurs des personnes qui ont dû pendant des semaines inhaler les poussières toxiques échappées des décombres des tours jumelles du World Trade Center.

Mais, jusqu'à maintenant, les malades du cancer, qui assurent qu'il existe un lien entre leur maladie et les attentats, ne pouvaient bénéficier de cet argent.

Vendredi, l'Institut américain d'hygiène et de santé au travail a recommandé d'ajouter plusieurs dizaines de type de cancers à la liste des maladies liées au 11-Septembre.

Les autorités ne prévoient toutefois pas d'augmenter l'enveloppe consacrée aux malades.

"Nous savons combien tout ce qui se rapporte au cancer et autres maladies liées au 11-Septembre touche les secours, les survivants et leurs proches", a expliqué John Howard, responsable du programme de soutien aux malades du 11-Septembre.

sms/gde/eg

PLUS:afp