NOUVELLES

Le pétrole finit en baisse à New York, suspendu à l'Espagne

08/06/2012 03:21 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

Les cours du pétrole ont fini en baisse à New York vendredi, dans un marché en recherche de repères entre surproduction, demande vacillante et inconnues en Espagne et dans la zone euro.

Le baril de référence pour livraison en juillet a cédé 72 cents par rapport à la clôture de jeudi, à 84,10 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Le marché évolue dans la confusion, il n'y a pas de grosses positions, les bourses sont incertaines, les matières premières sont en repli (et) beaucoup d'investisseurs ne sont pas présents", a résumé Rich Ilczyszyn, courtier chez iiTrader.

En particulier, les opérateurs sont restés en retrait en raison des tractations entourant le dossier espagnol. Madrid est pressé de toute part d'accepter l'aide financière de l'Europe ou du FMI, ce que refuse jusqu'à présent la quatrième économie européenne.

Les cours ont été "très plats aujourd'hui car il y a beaucoup de développements dangereux dans l'actualité", a relevé le courtier. En particulier, "le marche anticipe un accord sur lequel l'Espagne travaillerait pour rester à flot".

Le ministre démissionnaire des Finances des Pays-Bas, Jan Kees de Jager, a indiqué ne pas exclure la tenue samedi d'une conférence téléphonique de l'Eurogroupe sur un plan d'aide à l'Espagne.

Le ministère espagnol de l'Economie a déclaré n'être "pas au courant" d'une telle réunion. Mais deux sources diplomatiques européennes ont fait valoir qu'une réunion de hauts fonctionnaires des ministères des Finances de la zone euro pourrait avoir lieu ce week-end pour préparer les modalités d'un plan d'aide à l'Espagne si Madrid le demande.

A ce contexte d'incertitude, s'ajoutent les volumes records des stocks américains, qui évoluent depuis trois semaines à des sommets depuis l'été 1990.

Les 12 pays membres de l'OPEP doivent se réunir le 14 juin à Vienne alors que plusieurs voix réclament l'abaissement du quota fixé en décembre à 30 mb/j pour leur offre conjuguée.

sab/sl/bar

PLUS:afp