NOUVELLES

L'administration Obama défend le choix de son futur ambassadeur en Irak

08/06/2012 06:08 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - L'administration Obama défend son futur ambassadeur en Irak, malgré les allégations qui l'accusent d'avoir agi de manière inappropriée alors qu'il travaillait à l'ambassade américaine à Bagdad pendant le deuxième mandat du Président Georges W. Bush.

Le Département d'État a déclaré, vendredi, que Brett McGurk est très qualifié pour occuper ce poste et qu'il sera rapidement confirmé dans ses fonctions.

Quelques membres du Congrès ont questionné les courriels à caractère amoureux que McGurk a échangé en 2008 avec une journaliste basée à Bagdad. À ce moment, il était marié avec une autre femme, mais il s'est divorcé peu après pour marier la journaliste.

Plusieurs sénateurs républicains ont critiqué McGurk pour son échec dans les négociations visant à garder une présence militaire après le départ des troupes américaines de l'Iraq en décembre 2011.

McGurk n'a pas voulu commenter la situation.

PLUS:pc