NOUVELLES

La police disperse des milliers de manifestants au Bahreïn

08/06/2012 02:37 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

MANAMA, Bahreïn - Des policiers anti-émeute ont utilisé des gaz lacrymogènes et des grenades assourdissantes pour disperser, vendredi, des milliers de manifestants qui participaient à la plus importante démonstration des dernières semaines au Bahreïn.

La manifestation avait été organisée après la détention, plus tôt cette semaine, de Nabeel Rajab, un militant des droits de la personne bien en vue.

Au moins 50 personnes ont été tuées depuis le début des troubles au Bahreïn en février 2011.

On ne rapporte aucune blessure en lien avec les affrontements de vendredi.

Dans un même ordre d'idées, l'avocat Mohsen al-Alawi a indiqué vendredi qu'un garçon de 11 ans comparaîtra devant la justice la semaine prochaine pour répondre de sa participation à des manifestations antigouvernementales.

Le jeune homme, Ali Hasan, a été arrêté le mois dernier et demeure incarcéré. Il compte parmi les plus jeunes suspects détenus depuis le début de la répression au Bahreïn.

PLUS:pc