NOUVELLES

La LAH avoue que ses officiels ont commis une erreur à la Coupe Calder

08/06/2012 01:44 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Ligue américaine de hockey admet que ses officiels ont commis une erreur en accordant un but chanceux en prolongation lors du troisième match de la finale de la Coupe Calder.

Ce but a offert aux Admirals de Norfolk une étrange victoire de 1-0, mercredi, et une avance de 3-0 aux dépens des Marlies de Toronto.

Les Admirals ont soutiré la victoire lorsque le défenseur Mike Kostka a tiré la rondelle depuis le centre de la patinoire dans le fond de la zone des Marlies et elle a effectué un rebond bizarre sur la bande avant de se retrouver dans le filet désert.

Le gardien torontois Ben Scrivens était sorti derrière le filet pour tenter d'intercepter la rondelle mais il a plutôt assisté, impuissant, au rebond capricieux.

Le problème c'est que les officiels n'ont pas remarqué qu'au moins un joueur de Norfolk était hors-jeu lorsque Kostka a tiré la rondelle. Selon les règlements de la LAH, le but aurait dû être refusé.

Mais le président de la LAH, Dave Andrews, a précisé dans un communiqué que le résultat du match est maintenu malgré cette erreur.

Les Admirals peuvent s'assurer la conquête de la Coupe Calder en remportant le quatrième match de la série, samedi après-midi, au Colisée Ricoh.

«Nous avons parlé aux dirigeants des Marlies de Toronto et confirmé qu'une erreur d'interprétation du règlement est survenue lors du but victorieux en prolongation du troisième match de la finale», a mentionné Andrews.

PLUS:pc