NOUVELLES

La Cour suprême vénézuélienne secoue le leadership de deux petits partis

08/06/2012 03:01 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

CARACAS, Venezuela - La Cour suprême du Venezuela a rendu cette semaine deux décisions qui secouent le leadership de deux petites formations politiques, ce qui devrait les empêcher de se ranger officiellement derrière le candidat de l'opposition, Henrique Capriles.

Le plus haut tribunal du pays a indiqué jeudi qu'il a décidé de reconnaître Didalco Bolivar — un politicien fidèle au président Hugo Chavez — à la tête du parti Podemos, plutôt que son leader actuel, Ismael Garcia, un détracteur de M. Chavez.

Une décision similaire avait été rendue mercredi au sujet du parti PPT.

Les partis politiques vénézuéliens doivent indiquer d'ici lundi qui de M. Chavez ou de M. Capriles ils appuient en vue de l'élection présidentielle du 7 octobre.

PLUS:pc