NOUVELLES

Huit Heures de Doha - BMW en quête de revanche

08/06/2012 01:57 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

La BMW de l'écurie Motorrad France N.99, pilotée par les Français Sébastien Gimbert et Erwan Nigon ainsi que par l'Australien Damian Cudlin, fera figure de favori lors des Huit Heures de Doha, deuxième manche du championnat du monde d'endurance motocycliste qui doit se disputer samedi sur le circuit de Losail.

Une chute de Cudlin après 90 minutes de course et l'abandon définitif une heure plus tard en raison d'une fuite d'huile du quatre cylindres allemand avait ruiné les espoirs de la N.99 au dernier Bol d'Or.

Vice-champion du monde l'an dernier, l'équipage avait également raté le titre pour quelques secondes, lors de la dernière épreuve de la saison, justement programmé à Doha.

Un accrochage au 9e tour avait fait reculer la N.99 au fond du classement avant de terminer finalement à la 2e place, juste devant la machine du Suzuki Endurance Racing Team (SERT) qui, pour quatre points, empochait cependant son 11e titre de champion du monde d'Endurance.

Le SERT sera de nouveau un des équipages à battre, le patron de l'écurie française ayant fait appel à une vedette japonaise Yukio Kagayama pour épauler Vincent Philippe et Anthony Delhalle. La Suzuki N.1, deuxième du dernier Bol d'Or avec seulement deux pilotes en course - Delhalle et Fabien Foret - pendant 18 heures après la chute de Vincent Philippe, ne trouvera pas cette fois la Kawasaki N.11 sur son chemin.

En dépit de deux victoires prestigieuses et successives - 24 Heures du Mans 2011 et Bol D'Or 2012, la Kawasaki ZX-10 R de l'écurie française SRC n'a pas réussi à trouver le financement pour venir défendre à l'étranger sa première place provisoire au Championnat du monde.

Du coté de chez Yamaha en revanche, la R1 de l'écurie GMT 94 de Christophe Guyot, victorieuse l'an passé au Qatar et 4e du dernier Bol d'Or, revient avec de grandes ambitions. De même, celle du Yamaha Austria Racing Team (YART), 3e du Bol d'Or avec moins de deux minutes d'avance sur la N.94, semble très affûtée cette année. L'écurie autrichienne s'est adjointe elle aussi les services d'un pilote japonais de renom Noriyuki Haga.

La BMW N.99 a été la plus rapide des deux séances d'essais libres jeudi et les essais qualificatifs de chaque pilote doivent se dérouler jusqu'à une heure avancée vendredi soir. Le départ de la course a été retardé par rapport à l'an passé en raison de la chaleur et est programmé à samedi 17H00 locales (14H00 GMT).

syd/jde

PLUS:afp