NOUVELLES

Égypte: l'ex-PM de Moubarak accuse les Frères musulmans de meurtres

08/06/2012 02:09 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - L'un des deux candidats à la présidence en Égypte, Ahmed Shafiq, a accusé vendredi le mouvement des Frères musulmans auquel appartient son rival Mohammed Morsi d'avoir tué des manifestants lors du soulèvement du début 2011 qui a mis fin à 29 ans de règne autoritaire du président Hosni Moubarak.

Ahmed Shafiq, qui a été le dernier premier ministre de Moubarak, a réaffirmé lors d'une conférence de presse que le mouvement islamiste avait coopéré avec des puissances étrangères pour permettre à des criminels de s'évader des prisons.

Le porte-parole des Frères musulmans, Mohammad Ghozlan, a réfuté ces accusations.

Pendant ce temps, des milliers d'Égyptiens manifestaient au Caire et dans d'autres grandes villes du pays pour obtenir l'application d'une loi qui interdirait à Ahmed Shafiq de participer au second tour des 16 et 17 juin en raison de ses liens avec le régime déchu de Moubarak.

PLUS:pc