NOUVELLES

Gianluigi Buffon s'adresse aux partisans italiens et leur demande leur soutien

08/06/2012 12:32 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

CRACOVIE, Pologne - Manifestement en colère devant la façon dont les médias italiens l'ont traité après avoir été associé au scandale des matchs truqués, le gardien italien Gianluigi Buffon a fait un appel émouvant aux amateurs avant le premier match de l'Italie contre l'Espagne à l'Euro, dimanche.

Des informations ont fait surface la semaine dernière au sujet d'importants paiements de Buffon au propriétaire d'une tabagie qui est aussi un salon de paris. Le capitaine italien n'a pas été mis en examen et n'est pas accusé d'acte répréhensible, mais ces révélations ont ébranlé le camp Azzurri.

Depuis son arrivée en Pologne, Buffon n'a pas parlé aux médias. Au lieu de cela, il a adressé son message directement aux amateurs, vendredi.

«Votre soutien et votre affection seront décisifs et ce serait la façon la plus forte de répondre à ceux qui veulent nous séparer et créer des divisions entre nous et vous, a écrit Buffon sur sa page Facebook.

«Commencez à penser par vous-mêmes. Ne vous laissez pas berner par ceux dont le travail consiste à semer le trouble! Nous sommes prêts à en découdre, avec vous à nos côtés.»

Les commentaires de Buffon ont conclu une semaine qui a vu la police débarquer au camp d'entraînement de l'Italie pour informer le défenseur Domenico Criscito qu'il était sous enquête dans l'affaire des matchs truqués. Criscito a ensuite été retranché de la formation italienne.

Antonio Conte, l'entraîneur de Buffon à la Juventus, a également été mis en examen, comme c'est le cas du défenseur de la Juventus Leonardo Bonucci, qui fait toujours partie de l'équipe italienne.

PLUS:pc