NOUVELLES

Euro-2012/GB: l'ambassadeur ukrainien "déplore" la décision britannique

08/06/2012 05:18 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

L'ambassadeur ukrainien au Royaume-Uni, Volodymyr Khandogiy, a "déploré" vendredi le fait qu'aucun ministre britannique n'assistera aux matches de poule de l'Angleterre à l'Euro-2012 de football dans son pays, soulignant qu'il ne fallait pas "mélanger le sport et la politique".

"Je déplore vraiment qu'ils aient décidé de ne pas venir soutenir - au moins moralement - leur équipe en Ukraine", a expliqué l'ambassadeur sur la BBC.

Le Foreign Office a mis en avant jeudi le "programme chargé des ministres avant les jeux Olympiques et des inquiétudes généralisées concernant la justice sélective et l'Etat de droit en Ukraine".

"Il y a beaucoup d'occasions, beaucoup de forums et de formats où nous pouvons évoquer ces questions, ce que nous faisons en fait au Conseil de l'Europe, au sein de l'Union européenne et dans d'autres instances", a fait valoir l'ambassadeur.

"Nous sommes prêts à poursuivre ces discussions et nous sommes prêts à accepter les critiques, mais nous aimerions aussi faire valoir notre point de vue", a-t-il ajouté, affirmant ne pas "comprendre" les raisons avancées car "sport et politique" ne doivent pas être "mélangés".

La France avait déjà annoncé il y a une semaine son intention de boycotter l'Euro-2012 en Ukraine, où jouent les Bleus, se disant préoccupée par le "respect des valeurs européennes" et "la situation" de Ioulia Timochenko, ex-Premier ministre et icône de la Révolution orange, condamnée à sept ans de prison pour abus de pouvoir.

"Son dossier n'est pas clos", a souligné l'ambassadeur, en référence à l'appel introduit par l'ancien chef du gouvernement. "Il est toujours dans le domaine judiciaire".

L'ambassadeur a aussi jugé "injuste et biaisée" l'émission de la BBC diffusée le mois dernier, montrant le racisme de certains supporteurs en Pologne et en Ukraine, hôtes de l'Euro-2012.

"Attendons que les gens qui ont prévu d'aller en Ukraine -et il y en aura beaucoup dont des Britanniques - aient assisté au tournoi et qu'ils reviennent, et demandons-leur ce qu'ils en ont pensé", a-t-il suggéré.

na/jug/ep

PLUS:afp