NOUVELLES

Euro-2012 - Pays-Bas: pression maximale sur Robin van Persie

08/06/2012 08:44 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

Robin van Persie est attendu au tournant: éblouissant en club, l'attaquant d'Arsenal n'a pas toujours répondu aux immenses attentes qu'il suscite sous le maillot des Pays-Bays et voudra marquer le coup dès le début de l'Euro-2012 samedi face au Danemark.

La pression est maximale sur le "Gunner". Le sélectionneur Bert van Marwijk l'a préféré à Klaas-Jan Huntelaar pour entamer le tournoi, mais si le réalisme devait lui faire défaut, "RVP" n'échapperait pas à la critique.

Car aux Pays-Bas, nombreux sont ceux qui n'ont pas compris que Van Marwijk se passe des services d'Huntelaar, meilleur buteur des qualifications avec 12 réalisations.

Ne souhaitant pas modifier son immuable 4-2-3-1, le mentor néerlandais a fait un choix qui a mis "en colère", l'attaquant de Schalke 04, meilleur buteur de la Bundesliga cette saison (29 buts).

Si Van Persie veut éviter d'être pris pour cible par ses détracteurs, il doit marquer face au Danemark. Bonjour le stress pour un joueur qui reste traumatisé par son Mondial-2010 complètement raté sur le plan personnel (un seul but en sept matches au sein de l'équipe finaliste).

La presse néerlandaise ne l'avait pas épargné. Il sait donc à quoi s'attendre en cas de contre-performance.

"RVP" assure pourtant être "très serein" et détenir "la forme de (sa) vie".

"Je n'ai pas connu de gros pépins physiques cette saison. J'ai joué à un haut niveau durant 38 matches avec mon club. C'est ma meilleure campagne."

Les 34 buts qu'il a inscrit cette saison en Premier League et en Ligue des champions avec Arsenal confortent ses propos.

Et lors du dernier match de préparation samedi dernier face à l'Irlande du Nord (6-0), l'ancien joueur de Feyenoord (où il fut dirigé par Bert van Marwijk au début de sa carrière) a planté deux buts et servi deux passes décisives.

"Cet Euro est mon quatrième grand tournoi. Je suis à maturité, beaucoup plus apte maintenant à gérer la pression", explique l'esthète âgé de 28 ans.

Van Persie, qui portera le maillot N.16 --"J'ai laissé le N.9 à Huntelaar qui y tenait particulièrement, dit-il--, se réjouit de jouer aux côtés de Arjen Robben et Ibrahim Afellay, les deux ailiers chargés de l'alimenter en ballons.

"Pour marquer des buts, l'important est d'avoir confiance en soi et aussi confiance en ses partenaires. Avec Ibrahim, on parle le même langage +football+. Je suis sûr que l'on va réaliser de grandes choses même si je sais aussi que ce tournoi s'annonce difficile", explique-t-il.

"L'objectif est de gagner cet Euro. Mais pour le moment, nous ne regardons pas plus loin que le premier match face aux Danois. Cette rencontre va conditionner la suite de notre tournoi", assure-t-il en pensant certainement que ce duel, son 67e match sous le maillot Oranje, déterminera surtout la suite de son tournoi.

bnl/mam

PLUS:afp