NOUVELLES

Euro-2012 - La sélection anglaise visite le camp de la mort d'Auschwitz

08/06/2012 10:59 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

Après les Allemands, Italiens et Néerlandais, une délégation de la sélection anglaise à l'Euro-2012 a visité vendredi l'ancien camp de la mort nazi d'Auschwitz-Birkenau dans le sud de la Pologne, a constaté un journaliste de l'AFP.

Six joueurs anglais, dont le défenseur Ashley Cole, l'attaquant Wayne Rooney et le gardien Joe Hart, sont passés à pied sous le portail avec l'inscription tristement célèbre "Arbeit macht frei" ("Le travail rend libre"), avant de visiter le musée d'Auschwitz, avec ses baraquements, les restes de ses chambres à gaz et ses fours crématoires.

Les Anglais, bien qu'ils jouent tous les matches de poule en Ukraine, ont choisi pour camp de base la ville de Cracovie, à 70 kilomètres de l'ancien camp d'Auschwitz.

Ils vont jouer leur match d'ouverture du groupe D de l'Euro-2012 contre la France le 11 juin à Donetsk, dans l'est de l'Ukraine.

"C'est très important que le monde parle d'Auschwitz, que des footballeurs connus, qui sont des idoles pour beaucoup de jeunes, le visitent. Grâce à eux, un message de paix est envoyé dans le monde", a déclaré à l'AFP Andrzej Kacorzyk, un responsable du musée.

Avant de rendre hommage aux victimes de l'Holocauste sur le site du camp d'Auschwitz, l'équipe anglaise a visité à Cracovie une ancienne usine d'Oskar Schindler, sauveur de Juifs sous l'occupation allemande, transformée en musée.

Environ 1,3 million de personnes, dont 1,1 million de Juifs, ont trouvé la mort à Auschwitz entre sa création par les nazis en 1940 et sa libération par l'Armée soviétique le 27 janvier 1945.

La semaine dernière, une délégation de la fédération allemande, avec le sélectionneur de la Mannschaft Joachim Löw, le manager de l'équipe Oliver Bierhoff, ainsi que le capitaine Philipp Lahm et les joueurs d'origine polonaise Miroslav Klose et Lukas Podolski, avait visité le musée d'Auschwitz.

Organisé par la Pologne et l'Ukraine, l'Euro-2012 débute vendredi à Varsovie avec la rencontre Pologne-Grèce et s'achèvera par la finale à Kiev le 1er juillet.

str-mc/mrm/mam

PLUS:afp