NOUVELLES

Euro-2012 - Groupe A - Pologne-Grèce: les déclarations

08/06/2012 03:54 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

Franciszek Smuda (sélectionneur de la Pologne): "J'ai félicité les joueurs quand ils sont sortis et je leur ai dit: +Courage! Cela aura pu être pire, nous aurions pu perdre le match.+ (...) Le tournoi est toujours ouvert. Nous ne devons pas nous concentrer sur ce résultat, mais sur le prochain match pour le gagner. Nous étions bien préparés (...) mais nous avions aussi beaucoup de pression et de stress et je crois que cela était un trop grand fardeau pour eux (les joueurs), mais pas pour les Grecs. Ce n'est que le commencement, je crois que nous arriverons à nous qualifier."

Robert Lewandowski (attaquant de la Pologne): "Je suis tellement heureux d'inscrire ce but lors du match d'ouverture. Cela aurait pu être 2-0 ou 3-0, mais nous restons positifs. Je suis satisfait, mais nous voulions plus parce que nous avons dominé (...) Nous sommes toujours dans la course avec deux matches à jouer. Je suis certain que ce n'est qu'un commencement et que ces deux prochains matches le montreront. Nous tenterons de jouer comme nous l'avons fait en première période."

Fernando Santos (sélectionneur de la Grèce): "J'avais dit que nous gagnerions, donc, je ne suis pas satisfait. Les 20 premières minutes, nous n'avons pas bien joué. Nous savions que la Pologne allait commencer avec beaucoup de pression. Nous étions préparés à ça. Nous nous sommes améliorés après 25 minutes, nous avons commencé à contrôler le ballon puis Sokratis (Papastathopoulos) a été exclu. Je ne crois pas que c'était justifié (...) Nous sommes restés confiants, nous avons toujours su que nous reviendrions. Nous avions une stratégie pour mettre en place nos attaques. Nous n'y sommes pas parvenus les 20 premières minutes, mais normalement, nous sommes beaucoup plus offensifs. Nous avons changé de tactique après l'exclusion, pour nous concentrer sur les bases."

sw/mam/sk

PLUS:afp