NOUVELLES

Euro-2012 - Chiffre du jour: 17

08/06/2012 04:26 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

Il a fallu attendre seulement 17 minutes pour voir le premier but de cet Euro-2012 de football, une tête piquée de Robert Lewandowski permettant à la Pologne devant son public de mener 1 à 0 contre la Grèce, vendredi à Varsovie.

Après une première occasion, où il n'avait pu qu'effleurer le ballon, l'attaquant du Borussia Dortmund a placé une tête piquée hors de portée de Chalkias à la suite d'un beau centre venu de l'arrière droit Piszczek.

A la pause, le jeune buteur de 23 ans et les siens pensaient bien avoir plié l'affaire, en menant au score et en bénéficiant d'une supériorité numérique consécutive à l'exclusion du défenseur grec Sokratis Papastathopoulos (44e).

Mais plutôt que de se libérer, les Polonais ont laissé les Grecs revenir. Les champions d'Europe 2004 ont d'abord égalisé par Dimitris Salpingidis, entré à la mi-temps (51e).

Et la soirée aurait encore être bien plus dramatique pour les Polonais si le gardien Przemyslaw Tyton n'avait stoppé le penalty de Karagounis, quelques secondes après son entrée en jeu pour remplacer le titulaire Szczesny, exclu sur l'action du pénalty.

Finalement Lewandowski, décrit par Szczesny comme "un buteur de dimension mondiale" pensait être le héros. Mais avec ce résultat nul (1-1), il devait simplement se contenter de rester dans l'histoire comme le premier buteur du tournoi.

ep/nip

PLUS:afp