NOUVELLES

Disputes avec Pékin: Obama et Aquino pour une solution pacifique

08/06/2012 04:34 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

Le président des Etats-Unis Barack Obama et son homologue philippin Benigno Aquino ont souhaité vendredi une solution pacifique aux différends frontaliers en mer de Chine méridionale, sujet de friction entre Manille et Pékin.

Le président Obama, selon un communiqué publié à l'issue d'une réunion entre les deux présidents dans le Bureau ovale, a promis à M. Aquino son soutien pour créer "des capacités de défense dignes de ce nom" et moderniser l'armée des Philippines.

Tout comme le Vietnam et Taïwan, les Philippines s'opposent à la Chine sur le tracé de leurs frontières maritimes, et MM. Obama et Aquino ont "souligné l'importance des principes destinés à assurer la liberté de navigation, le respect des lois internationales et un commerce sans entraves", selon ce communiqué.

Les Philippines et la Chine se disputent en particulier le récif de Scarborough, à 230 km (140 milles marins) à l'ouest de la principale île des Philippines, celle de Luçon.

Manille estime que ces hauts fonds se trouvent dans sa zone maritime exclusive de 200 milles, et que sa souveraineté est donc à ce titre incontestable. Pékin, de son côté, revendique l'intégralité de la mer de Chine méridionale.

L'administration Obama affirme que les négociations sur les frontières maritimes doivent être effectuées entre la Chine et tous ses voisins dans leur ensemble, dont nombreux sont des alliés de Washington, tandis que Pékin a dit dans le passé vouloir résoudre les disputes territoriales uniquement au niveau bilatéral.

Ces frictions interviennent aussi sur fond de volonté de l'administration Obama de renforcer sa présence militaire dans la région Asie-Pacifique.

sct-tq/eg

PLUS:afp