NOUVELLES

Aux Etats-Unis, Kofi Annan appelle à "accroître la pression" sur la Syrie

08/06/2012 10:42 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

L'émissaire international Kofi Annan a appelé vendredi à "accroître la pression" sur la Syrie pour la mise en oeuvre de son plan de sortie de crise en six points, au début d'une rencontre à Washington avec la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton.

L'émissaire des Nations unies et de la Ligue arabe pour la Syrie a déclaré qu'il allait évoquer lors de ces discussions la manière dont "nous pouvons accroître la pression sur le gouvernement et les parties pour que le plan de sortie de crise soit mis en oeuvre".

Tout en assurant que "tout le monde cherch(ait) une solution", l'ancien secrétaire général de l'ONU a admis que des doutes entouraient son plan, qui prévoit entre autres un cessez-le-feu et l'ouverture d'un dialogue pour mettre fin à plus d'un an de violences.

"Certains disent que ce plan est peut-être mort. Le problème est-ce le plan lui-même ou sa mise en application? Si c'est sa mise en oeuvre, comment se remet-on en route? Et si c'est le plan, quelles autres options avons-nous?", a déclaré M. Annan à des journalistes.

"Toutes ces questions sont aujourd'hui évoquées et nous cherchons aussi comment travailler avec des gouvernements de la région et du monde entier pour atteindre notre objectif", a-t-il poursuivi.

Se tenant à ses côtés, Hillary Clinton a pour sa part déclaré qu'elle allait évoquer avec M. Annan la manière de susciter une réponse "plus importante" du gouvernement syrien au plan en six points.

La Russie et la Chine ont bloqué au Conseil de sécurité de l'ONU deux résolutions condamnant la répression en cours depuis plus d'un an en Syrie. Jeudi, la Russie a répété qu'elle bloquerait au Conseil tout texte autorisant une intervention extérieure en Syrie.

sct/mdm/sf

PLUS:afp