NOUVELLES

Australie: D'Arcy et Monk demandent pardon pour leurs photos "en armes"

08/06/2012 06:39 EDT | Actualisé 08/08/2012 05:12 EDT

Les sélectionnés olympiques australiens Nick D'Arcy et Kenrick Monk, qualifiés de "stupides" jeudi par leur Comité olympique pour avoir posté sur internet une photo où ils apparaissent armés, ont présenté des excuses vendredi, expliquant que c'était "pour rire".

L'incident avait été largement commenté dans les médias australiens.

"Si quiconque s'est offensé je présente de plates excuses. Ce n'était pas l'intention, cela n'a jamais voulu être offensant", a déclaré D'Arcy, 24 ans, à son arrivée en Australie, de retour des Etats-Unis.

"Je suis profondément désolé, navré si j'ai offensé quelqu'un", a renchéri Monk, 24 ans lui aussi, devant les journalistes.

Monk avait posté sur sa page Facebook des photos où D'Arcy et lui posaient dans une armurerie, l'un brandissant un pistolet, l'autre avec deux fusils croisés sur la poitrine, après avoir participé au Grand Prix de Santa Clara aux Etats-Unis. Il avait ôté ensuite les clichés, sur les ordres de la Fédération australienne.

La Fédération enquête, et le Comité olympique australien attend ses conclusions pour envisager des sanctions, a indiqué le chef de la délégation pour Londres, Nick Green.

"Il est clair qu'il s'agit d'une infraction à une règle de conduite concernant les réseaux sociaux, à laquelle nous attachons de l'importance", a-t-il souligné.

"On nous a donné l'occasion de tirer avec plusieurs armes, et c'était assez fantastique car, pour être honnête, nous n'aurons pas cette possibilité à notre retour au pays", a expliqué D'Arcy. On voulait seulement s'amuser, les photos, c'était pour rire".

La possession d'armes est strictement limitée en Australie, et le sujet extrêmement sensible, depuis qu'un forcené a abattu 35 personnes, dont des enfants, en 1995 à Port-Arthur.

Les deux nageurs, spécialistes du 200 m nage libre dont Monk a été recordman du monde en petit bassin, ont déjà été la cible des médias: D'Arcy avait été suspendu et écarté de la sélection pour les Jeux de 2008 à Pékin pour une bagarre dans un bar, et Monk a prétexté en 2011 avoir été renversé par un chauffard pour expliquer une fracture d'un coude qu'il s'était faite lors d'une chute de... skateboard.

mp/jw/gv/jgu

PLUS:afp