NOUVELLES

USA: la Fed table sur la poursuite d'une croissance "modérée"

07/06/2012 10:19 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

Le président de la banque centrale des Etats-Unis (Fed), Ben Bernanke, a déclaré jeudi à Washington que la croissance économique du pays devrait se poursuivre à un "rythme modéré dans les trimestres à venir".

Le niveau de l'inflation ne devrait pas poser de problème, a-t-il dit, mais la situation en Europe fait peser des "risques importants" sur la croissance américaine, tout comme la perspective d'une "brusque" contraction du budget des Etats-Unis à la fin de l'année, qu'il a appelé le Congrès à éviter.

"La croissance économique semble devoir continuer à un rythme modéré dans les trimestres à venir", a souligné M. Bernanke.

Notant un reflux des cours du pétrole après leur poussée du premier trimestre qui avait pesé sur la croissance en dopant les prix à la pompe aux Etats-Unis, M. Bernanke a indiqué prévoir que l'inflation resterait "à, ou légèrement au-dessous de, 2%" --taux qui correspond à l'objectif de hausse des prix de la Fed à moyen terme.

"La situation en Europe fait peser des risques importants sur le système financier et l'économie des Etats-Unis et doit être surveillée de près", a-t-il ajouté.

"Comme toujours, la Réserve fédérale est prête à prendre les mesures qui s'imposeraient pour protéger le système financier et l'économie en cas d'intensification des tensions financières", a assuré le président de la Réserve fédérale.

Alors que se profile un grand vide budgétaire aux Etats-Unis en cas de persistance des désaccords au Congrès sur la politique fiscale et de dépense publique, M. Bernanke a exhorté les élus à dépasser leurs différends.

"Empêcher une contraction brusque et violente de la politique budgétaire facilitera un retour au plein emploi, qui, lui-même, devrait contribuer à la viabilité des finances publiques à long terme", a-t-il dit.

mj/sl/sam

PLUS:afp