NOUVELLES

Un organisme australien approuve la vente de Viterra au géant suisse Glencore

07/06/2012 10:37 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

CALGARY - L'organisme australien de réglementation de la concurrence a approuvé l'offre d'achat de la société helvétique Glencore pour le manutentionnaire de grains canadien Viterra (TSX:VT), une transaction évaluée à 6,1 milliards $.

Les actionnaires de l'entreprise canadienne ont voté le mois dernier à la quasi-unanimité en faveur de la transaction, et la Cour supérieure de justice de l'Ontario a déjà approuvé la transaction.

Le Bureau de la concurrence du Canada a en outre déjà indiqué qu'il n'interviendrait pas.

Selon Viterra, 99,8 pour cent des votes déposés par ses actionnaires étaient favorables à la proposition de Glencore, qui prévoit le versement de 16,25 $ en espèces pour chaque action de Viterra.

L'entreprise de Calgary s'attend désormais à ce que le tout soit complété d'ici la fin juillet, mais précise que cela pourrait changer.

La transaction demeure assujettie à une approbation en vertu de la Loi sur Investissement Canada et à l'accord du conseil de révision australien des investissements étrangers.

Viterra est née, il y a plusieurs années, de l'acquisition d'Agricore United par Saskatchewan Wheat Pool. La compagnie a depuis pris de l'expansion hors des frontières canadiennes.

Glencore a approché Viterra en mars, alors que cette dernière s'apprêtait à profiter de la fin du monopole de la Commission canadienne du blé sur la mise en marché du blé et de l'orge dans l'ouest du Canada.

L'entente avec Glencore prévoit qu'une importante partie des activités de Viterra seront vendues à deux autres sociétés canadiennes.

Agrium (TSX:AGU) allongera ainsi 1,8 milliard $ pour acquérir la majorité des activités de détail de Viterra.

Pendant ce temps, l'entreprise Richardson International, sise à Winnipeg, mettra la main sur une participation de 23 pour cent dans les activités de manutention de grains de Viterra au Canada, en plus d'autres actifs nord-américains.

Glencore a également accepté de laisser le siège social nord-américain de Viterra à Regina, en Saskatchewan.

L'action de Viterra a pris jeudi 10 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 16,12 $.

PLUS:pc