NOUVELLES

Un gangster réputé de 73 ans condamné à la prison pour vol à Chicago

07/06/2012 07:41 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

CHICAGO - Un gangster réputé de Chicago, devenu célèbre il y a plus de 30 ans pour le vol d'un diamant de 45 carats dans une bijouterie de Londres, a été condamné à la prison dans une autre affaire jeudi, affirmant au juge qu'il avait commis d'autres vols parce qu'il s'ennuyait.

Arthur «The Brain» Rachel, âgé de 73 ans, a été condamné à huit ans et demi de prison pour son implication dans la planification de vols avec deux complices, aussi âgés de plus de 70 ans. Avant d'annoncer la peine, le juge Harry Leinenweber lui a demandé pourquoi il avait commis d'autres vols après avoir passé près de 10 ans en prison pour le vol du diamant.

«C'est notre façon d'être», a-t-il répondu. «Nous n'avons rien de mieux à faire. Nous restons assis à parler.»

En 1980, Arthur «The Brain» Rachel et son complice, Joseph «The Monk» Scalise, ont organisé un vol en plein jour dans la bijouterie Graff de Londres. Ils ont utilisé une grenade afin de s'emparer de bijoux d'une valeur de 3,6 millions $ US, qui comprenaient notamment un diamant de grande valeur. Ils ont été condamnés au Royaume-Uni et ont commencé à purger leur peine en 1984, avant d'être libérés en 1993. Le diamant n'a jamais été retrouvé.

Le procureur fédéral Amarjeet Bhachu n'y est pas allé de main morte pour qualifier Arthur Rachel, en soulignant sa longue histoire criminelle.

«Ce bandit a le culot de demander la clémence alors qu'il refait la même chose encore et encore», a déclaré le procureur devant la cour. «C'est un parasite. Il vit au crochet des autres. Le public doit être protégé contre cet homme.»

Le juge Leinenweber l'a déclaré coupable lors d'un procès sans jury, tandis que ses co-accusés, Joseph Scalise, 74 ans, et Robert Pullia, 70 ans, ont plaidé coupable plus tôt dans la procédure.

Les preuves présentées lors du procès comprenaient notamment un escabeau que les aspirants voleurs voulaient utiliser lors du cambriolage de la maison d'un autre gangster de Chicago, le défunt Angelo «The Hook» LaPietra, en 2010. Les autorités ont arrêté les trois vieillards vêtus de noir à l'extérieur de la maison.

PLUS:pc