NOUVELLES

To, Carax et Assayas invités d'honneur du Festival Paris Cinéma

07/06/2012 10:52 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

PARIS - Le Hongkongais Johnnie To ainsi que les Français Leos Carax et Olivier Assayas seront les invités d'honneur du 10e Festival Paris Cinéma, qui aura lieu du 29 juin au 10 juillet. Un hommage sera également rendu au franco-chilien Raoul Ruiz, réalisateur notamment des «Mystères de Lisbonne».

En outre, une compétition mettra aux prises huit longs métrages venus de différents pays. Plusieurs prix seront attribués, dont l'un par un jury professionnel, composé notamment de la musicienne Émilie Simon, de la comédienne Alice Belaïdi et de l'écrivain et auteur-compositeur Yves Simon.

Autre événement majeur de la manifestation: une centaine de films seront présentés dans le cadre d'un panorama du cinéma hongkongais. Le 29 juin, au Forum des images, une Nuit du cinéma consacrée au cinéma de Hong Kong ouvrira le programme, en présence du réalisateur Johnnie To.

Le 28 juin, «Holy Motors» de Leos Carax, qui était en compétition au Festival de Cannes, sera projeté en ouverture du festival. Et le 9 juillet, après la cérémonie de remise des prix de la compétition internationale, «Je me suis fait tout petit» de Cécilia Rouaud (avec Denis Menochet et Vanessa Paradis) sera présenté en clôture.

Au total, plus de 200 films seront présentés dans 13 lieux de la capitale, dont des avant-premières, ainsi qu'une intégrale des films d'Olivier Assayas («Désordre», «Clean», «Carlos»...) et de Leos Carax («Mauvais sang», «Les amants du Pont-Neuf», «Pola X»...).

Évoquant une «histoire d'amour qui ne s'arrêtera jamais entre le cinéma et Paris», le maire de la capitale Bertrand Delanoë s'est félicité jeudi, lors de la conférence de presse de présentation, de la qualité de cet événement «populaire, accessible et qui va dans les quartiers».

Il a aussi remis à cette occasion la Grande médaille de vermeil de la ville de Paris au cinéaste italien Ettore Scola («Affreux, sales et méchants», «Une journée particulière», «La terrasse»...).

PLUS:pc