NOUVELLES

Samsung entend se défendre contre Apple pour vendre le S III aux États-Unis

07/06/2012 10:39 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

SÉOUL, Corée du Sud - Le géant électronique sud-coréen Samsung a indiqué jeudi avoir l'intention de défendre vigoureusement son droit de vendre son nouveau téléphone intelligent Galaxy S III aux États-Unis, en dépit des manoeuvres judiciaires entreprises par sa rivale Apple pour l'en empêcher.

Le Galaxy S III est déjà disponible en Europe et au Moyen-Orient. Il est attendu aux États-Unis et vraisemblablement au Canada d'ici la fin du mois.

Apple s'est adressée aux tribunaux américains mardi pour bloquer le lancement du S III en sol américain, faisant valoir que le téléphone viole deux brevets qu'elle détient. Samsung a rétorqué qu'elle compte démontrer que le téléphone est un produit «innovateur et distinct».

Si la requête d'Apple est acceptée, cela freinera les tentatives d'Apple pour s'accaparer une part importante du marché avant le lancement du prochain iPhone, qui pourrait survenir en juillet.

Samsung est le principal rival d'Apple sur le marché des téléphones intelligents. Ses téléphones de la série Galaxy sont très populaires auprès des consommateurs qui recherchent une alternative au iPhone qui utilise le système d'exploitation Android de Google.

La plupart des experts croient que Samsung a devancé Apple au chapitre des expéditions de téléphones intelligents pour la première fois pendant le premier trimestre de l'année.

Samsung et Apple sont impliqués dans des querelles de propriété intellectuelle acrimonieuses en Amérique du Nord, en Europe et en Asie depuis qu'Apple a accusé Samsung d'avoir plagié son iPhone en avril 2011.

PLUS:pc