NOUVELLES

Roland-Garros: Djokovic ressent la pression du Grand Chelem, estime McEnroe

07/06/2012 09:32 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

Le N.1 mondial Novak Djokovic ressent la pression à l'idée de viser le Grand Chelem à cheval sur deux ans, a estimé jeudi la légende américaine John McEnroe qui s'attend toutefois à ce que le Serbe monte en régime à partir des demi-finales de Roland-Garros vendredi.

"Novak doit faire face à la pression. C'est impossible d'y échapper quand on est si près", a commenté McEnroe qui dispute le tournoi des Légendes à Roland-Garros où Djokovic cherche à remporter son quatrième titre du Grand Chelem à la suite, un exploit qui n'a plus été réalisé depuis 1969.

"Le pression l'a rattrapé face à Seppi (en 8e de finale). Il a vraiment galéré. Même contre Jo (Tsonga, en quarts de finale) il n'a pas été aussi précis que d'habitude. Mais ce n'est pas vraiment une surprise", a ajouté McEnroe.

"Maintenant qu'il est en demi-finale, je m'attends à ce qu'il monte en régime. Même s'il a perdu contre Roger (Federer) l'année dernière c'est à Roger de monter nettement d'un cran s'il veut gagner", vendredi lors de la demi-finale entre les deux hommes, revanche de celle de l'année dernière.

"Quel que soit le vainqueur, il devra ensuite jouer encore mieux s'il veut gagner la finale", a conclu le champion américain, soulignant que Rafael Nadal, opposé à David Ferrer dans l'autre demi-finale, lui avait fait la plus forte impression jusque-là.

jk/jmt

PLUS:afp