NOUVELLES

Nicole Kidman et Mira Sorvino unies pour la cause des femmes

07/06/2012 11:50 EDT | Actualisé 07/08/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Les actrices oscarisées Nicole Kidman et Mira Sorvino ont plaidé pour la fin de la violence faite aux femmes lors d'un concert organisé mercredi soir pour soutenir l'agence onusienne qui fait la promotion de l'égalité des femmes et travaille à mettre fin aux attaques qui sont perpétrées contre des millions de femmes et de jeunes filles.

Le président de l'Assemblée générale des Nations unies, le Qatariote Nassir Abdulaziz Al-Nasser, a emmené l'Orchestre philharmonique du Qatar au siège social de l'organisation internationale, à New York. Il a dédié le concert à l'ONU Femmes, une entité qui a été créée en 2010.

Mira Sorvino, ambassadrice de bonne volonté pour la lutte contre la traite des êtres humains, a déclaré aux centaines de personnes qui assistaient au concert que même dans un pays «civilisé» comme les États-Unis, «une femme sur trois sera violée ou agressée au cours de sa vie».

Selon elle, ces données pourraient même être «conservatrices» en raison de «la honte associée au fait d'avouer avoir été violée ou agressée physiquement».

L'actrice australienne Nicole Kidman, qui s'est exprimée dans une vidéo qui a été diffusée au cours de la soirée, a affirmé qu'avant de devenir ambassadrice de bonne volonté pour ONU Femmes, elle n'avait aucune idée que les femmes étaient victimes de «telles violations des droits humains».

Elle a dit avoir rencontré des femmes qui ont souffert d'horribles violences depuis qu'elle a accepté de collaborer avec l'entité onusienne.

«Malgré tout, ce qui m'a inspirée est de voir ces femmes se fixer des objectifs, surmonter leurs traumatismes et aider les autres», a-t-elle témoigné.

Nassir Abdulaziz Al-Nasser a profiter de l'événement pour annoncer que les 193 États membres de l'ONU s'étaient engagés à amasser 100 millions $ d'ici 2015 afin de financer le programme ONU Femmes.

PLUS:pc